lundi 22 août 2016

Et redécouvrir ma soeur



J'ai eu la chance de vivre cette dernière grossesse avec ma petite soeur qui a 3 ans de moins que moi.
Je devais accoucher le 30 Juillet 2016 et elle le 05 Septembre 2016.
J'ai fait 5 jours de rab et ai accouché le 4 Août tandis que ma soeur a accouché 1 mois avant la date prévue, soit le 9 Août. Nous sommes très proches et donc plutôt ravis que nos Loulous grandissent ensemble puisque nous habitons à 10 minutes en voiture l'une de l'autre :-)

Ma soeur est une personne forte, elle a du caractère et ne se laisse pas marcher sur les pieds, si elle a envie de dire merde, elle le dira. Elle a un boulot qui lui plaît. Elle est indépendante, ça ne la dérange pas de faire les choses seules alors que moi j'ai besoin d'avoir ConjointChéri ou ma mère à mes côtés pour entreprendre certaines choses.

On a choisi d'accoucher dans le même hôpital. 
Parce que je gardais un bon souvenir de mon accouchement de ♥Lù♥, de mon séjour là-bas. Et pour ♥Ruben♥, une nouvelle fois, je suis tombée sur une équipe super qui a respecté toutes nos demandes, j'ai passé un séjour agréable et je n'aurai pas voulu accoucher ailleurs.
Malheureusement ma petite soeur n'en gardera pas un souvenir aussi mémorable... Elle a enchaîné les séjours là bas car son col était ouvert à 3 depuis des mois, elle devait donc resté alitée. Et lorsqu'elle a perdu les eaux et qu'elle s'est pointé là bas pour accoucher, elle a vécu un "calvaire". Une équipe qui n'était pas d'accord sur la conduite à tenir : la sage-femme souhaitait une césarienne, l'obstétricien voulait absolument une voie basse. Finalement elle s'est fait charcuter et a bien dégustée... :-(

Son Loulou aura 2 semaines demain et j'ai découvert ma soeur sous un autre jour. La naissance de son bébé a fait monter en elle des peurs rationnels : le fait de devenir maman, de ne plus être seulement une enfant et de se rendre compte que du coup nos parents vieillissent aussi et qu'un jour ils partiront, le fait que son bébé va grandir et la peur de ne pas en profiter assez, le peur qu'il arrive quelque chose à son fils, ... Du coup, elle enchaînes les coups de blues et les crises de larmes...
Sincèrement, je ne pensais pas que ma soeur serait si fusionnelle avec son bébé. Elle se bat contre elle même pour qu'on le prenne un peu à bras car elle le garderait contre elle jour et nuit, la reprise du travail l'angoisse un max et depuis 2 semaines elle ne vit que pour son petit bouchon. Je la comprend tellement mais je la découvre sous un jour nouveau.

Je découvre ma soeur maman.Sensible. A fleur de peau. Fusionnelle.
J'espère juste qu'elle va vite retrouver le sourire et que les coups de blues ne seront bientôt plus qu'un lointain souvenir...


vendredi 12 août 2016

Bienvenue mon Amour ♥




8 jours après la naissance de notre ♥Bébé♥, je viens pour raconter sa naissance :-)


Le mercredi 3 Août dans la journée, je dis à ConjointChéri que l'accouchement sera pour le soir-même ou le lendemain. Il me demande si je suis "sûre-sûre" ou si c'est "peut-être que". J'en suis sûre même si je ne souhaitais pas que ♥Bébé♥ naisse le jour de l'anniversaire de ♥Lù♥ pour que chacun ai SON jour à lui.

Le jeudi 4 Août au matin, je suis réveillée par une contraction. Je vais aux toilettes (j'ai peur de faire mes besoins au moment de l'accouchement, c'est une de mes hantises :P) et une autre contraction me prend. Sauf que contrairement aux jours précédents, elle est forte. Quelques minutes plus tard, une autre arrive... Je dis à ConjointChéri que je prend ma douche et qu'il va falloir y aller. Il gère les enfants qui finissent leur petit-déjeuner avant de filer s'habiller. A la sortie de la douche, ♥Tim♥ vient me voir, pile au moment où une contraction arrive. Il me laisse lui serrer la main un peu fortement avant de filer dans la voiture.
Entre deux, j'ai prévenu ma mère qu'on allait lui déposer les enfants. Mais les contractions deviennent tellement intenses que ConjointChéri me dit de la rappeler pour que mes parents prennent ♥Tim♥ & ♥Lù♥ à mi-chemin de chez eux.

On arrive à la maternité un peu avant 11h. A peine descendue de voiture, une grosse contraction arrive...
Une aide-soignante m'emmène ensuite pour me peser, prendre ma tension et que je fasse pipi dans un pot. Evidemment sur les toilettes une grosse contraction arrive, suivie d'une autre en sortant. Je respire à fond, je fais attention de ne pas bloquer ma respiration mais les contractions sont de plus en plus fortes et de plus en plus rapprochées... Lorsque la sage-femme arrive et m'examine, mon col est ouvert à 4.
Heureusement ConjointChéri est avec moi, il me soutient +++ et m'aide à supporter ces maudites contractions. On part donc s'installer en salle d'accouchement. La sage-femme demande si je souhaite la péridurale et comme une contraction arrive, c'est ConjointChéri qui répond pour moi et dit que oui.

Pour ♥Tim♥ & ♥Lù♥, ConjointChéri avait été prié de quitter la salle pour la pose de la péridurale. Là il est autorisé à rester avec moi. Il se positionne donc devant moi et m'aide à faire le dos rond pendant que l'anesthésiste se prépare. 
Vers 13h la sage-femme fait un toucher vaginal et nous annonce que le col est ouvert à 6-7. J'en profite pour lui dire que la péridurale ne fait pas complètement effet et que je dérouille lorsqu'il y a de fortes contractions. Elle me dit que je peux me réinjecter une dose si je le souhaite mais justement je suis pleine de contradiction et ne souhaite pas appuyer sur la pompe pour sentir mon accouchement cette fois-ci. Mais une grosse demi-heure plus tard je ne tiendrais plus et m'injecterai une dose. Qui ne fera pas plus effet...

Vers 15h15, la sage-femme va pour revérifier le col et m'annonce que la poche des eaux est sortie. Elle m'invite à toucher et en effet, je sens une grosse bulle d'eau entre mes jambes. Elle me dit qu'on fait comme je le souhaite : soit on la laisse comme ça et ♥Bébé♥ naîtra coiffé, soit on la rompt. Je sais que si on la rompt le travail sera plus rapide mais aussi encore plus douloureux. Cependant, je décide qu'elle la rompe. 
Avec ConjointChéri, on en profite pour leur dire qu'on a quelques demandes spécifiques :
1. je ne veux pas d'épisio, dans la mesure du possible
2. je veux couper le cordon ombilical de ♥Bébé♥ (ce sera mon dernier et je voulais marquer le coup)
3. nous ne connaissons pas le sexe de ♥Bébé♥ et souhaitons le découvrir par nous-même.

La sage-femme me dit ensuite qu'on va se mettre en position. Je lui dis que je n'envisage pas d'accoucher sur le dos car je ne supporte pas cette position depuis le début de la grossesse, même les échographies on a dû les faire en position sur le côté. Elle m'invite donc à me mettre sur le côté ou à 4 pattes. Je m'installe sur le côté gauche, n'osant pas essayer la position à 4 pattes. L'aide-soignante me tient la jambe et lorsqu'une contraction arrive je les préviens et pousse. Malheureusement lorsque je cesse de pousser, la tête de ♥Bébé♥ rentre... Je le sens bien d'ailleurs, c'est assez bizarre puisque pour ♥Tim♥ & ♥Lù♥ la péri était tellement dosée que je ne sentais rien et devait attendre qu'on me dise qu'une contraction arrivait pour pousser.
Plutôt que de bloquer ma respiration et de pousser, la sage-femme m'invite à faire des "ssssssss" avec ma bouche tout en poussant en bas. J'ai l'impression d'être moins efficace mais elle m'assure du contraire. A un moment je cesse de pousser pour lui demander si elle a besoin de faire une épisio mais elle me dit que non, que je n'ai pas à m'inquiéter et qu'en position sur le côté, il y a moins d'appui sur le périnée et donc moins de déchirure ou d'épisio à faire. En tout cas, pour le moment elle ne l'envisage pas, je suis rassurée et reprend mes poussées ^^
Quelques secondes plus tard, on m'apprend que la tête est dehors mais je sens que la sage-femme manipule ♥Bébé♥, ce n'est pas douloureux mais ça coince et je sens qu'elle "tire". Elle me dira un peu plus tard que ♥Bébé♥ est né avec le bras gauche positionné à l'opposé donc pas évident de sortir les épaules et le cordon ombilical était lui en bretelle sur l'épaule.
On pose enfin ♥Bébé♥ sur moi, il ne crie pas et je m'inquiète un peu, je demande si c'est normal. ConjointChéri ne lui trouve pas une jolie couleur mais la sage-femme nous assure que tout va bien et qu'il faut juste qu'il reprenne ses esprits. En effet, quelques secondes plus tard, ♥Bébé♥ pleure et quelques minutes plus tard encore, il prend une jolie teinte rosée.

La sage-femme me tendra ensuite les ciseaux et je couperai le cordon ombilical de notre enfant. 
Puis la sage-femme et l'aide-soignante nous laissent seuls tous les trois pour que nous découvrions le sexe de ♥Bébé♥
Lorsque nous regardons avec ConjointChéri, nous avons l'heureuse surprise de découvrir que c'est un petit garçon, un joli petit ♥Ruben♥ de 3kg950 et 52,5cm qui est né à 15h55 ce jeudi 4 Août 2016.
Je suis étonnée du poids de mon bébé ! Si on m'avait dit qu'il ferait ce poids là, j'aurai été plus qu'angoissée à l'idée de le sortir... Mais finalement cela s'est fait sans épisiotomie ni déchirure ! Un vrai soulagement pour moi !!


Aujourd'hui, ♥Ruben♥ a 8 jours. On a remis les pieds dans les nuits hachées, les tétées à la demande, la chute des hormones qui te fait pleurer pour un oui pour un non et on doit apprendre à gérer les peurs des grands frères qui se sentent délaissés et qui ne comprennent pas tellement qu'un bébé demande autant de temps... Chacun doit retrouver sa place et ce n'est pas encore évident. On laisse le temps au temps et on essaye de combler leurs demandes de présence. 
On est heureux, on savoure cette nouvelle petite vie qui est entré dans la nôtre

mardi 2 août 2016

Nesquik moins de sucres x Les Initiés [Test & Avis]




Il y a quelques jours, on a reçu un paquet bien garni à la maison : une boîte de boissons chocolatées Nesquik moins de sucres, des échantillons et des bons de réduction à partager autour de moi. Ce pack tombait plutôt à pic puisque depuis quelques semaines maintenant je dois réduire ma consommation de sucres, voir la supprimer à cause du diabète gestationnel.
Ce chocolat en poudre contient 37% de sucres en moins par rapport à la moyenne des autres boissons cacaotées des enfants.

Aussitôt reçu, aussitôt testé lors de mon petit-déj'. Je me suis donc fait un mug de chocolat chaud et ai mangé une biscotte complète sans sucre ajouté avec du beurre demi-sel dessus (plus le taux de sucre est trop haut...) alors que depuis que j'ai appris que je faisais du diabète gestationnel, je prend un mug de lait froid, une biscotte complète sans sucre ajouté et parfois une pom' pote sans sucre ajouté.
Eh bien je dois dire que je suis ravie car mon chocolat chaud me manquait et là le taux de sucre est tout juste bon avec ce Nesquik moins de sucres alors qu'il était beaucoup trop haut avec un chocolat en poudre classique. En plus au niveau du goût, il est vraiment bon et on ne sent pas de différence avec un autre chocolat en poudre, Nesquik ou non.

J'ai donc été la principale testeuse mais qui prend une boisson chocolatée au petit-déjeuner et au goûter n'a pas vu la différence avec son chocolat en poudre habituel.


Si vous aussi souhaitez tester des produits, rendez-vous sur le site Les Initiés.

dimanche 31 juillet 2016

40 SA +1 ou le Bébé qui n'était pas pressé de nous rencontrer...


Hier, j'avais dit à ConjointChéri que quoi qu'il arrivait, on monterait à la maternité voir où ça en était, savoir si Bébé était près d'arriver ou pas.
C'est donc ce qu'on a fait après que je me sois retrouvée mouillée à l'entrejambe... Je ne savais pas si j'avais fissuré la poche des eaux ou pas...

Finalement il s'est avéré que c'était des pertes vaginales très liquides...
Après examen du col, celui-ci était ouvert à deux doigts larges mais le monito a montré que les contractions avaient beau être présentes, elle n'étaient pas assez régulières et parfois pas assez intenses. Donc direction la case départ : la maison, avec toujours Bébé au chaud...


Si on a hâte de rencontrer Bébé, je crois que lui est trop bien dans sa bulle et n'a aucune envie de voir le monde dans lequel on va lui imposer de vivre. Pourtant on commence vraiment à se languir. On n'ose pas s'éloigner de la maison et faire des activités avec les garçons de peur qu'il soit temps de partir à la maternité...

Alors ne reste plus qu'à prendre notre mal en patience et attendre sagement que Bébé décide que le jour est arrivé...

vendredi 22 juillet 2016

Deux guides pour comprendre et communiquer avec son ado


J'ai pris le temps de lire ces ouvrages un peu tardivement puisque l'Ado ne vit plus à la maison depuis quelques semaines... 


Le premier livre traite le sujet de la communication avec les ados avec humour tout en nous expliquant les mots d'aujourd'hui qu'ils utilisent afin de les comprendre quand ils nous parlent ou qu'ils s'adressent à leurs congénères. "Askip", "mettre une disquette", "azy", "balec", "c'est dar" ou encore "lagué", autant de termes qu'utilisent les jeunes et qu'on ne comprend pas forcément.
Bon, avec l'Ado et malgré le fait qu'il soit à l'internat la semaine jusqu'alors, on s'est vite habitué à ces termes. Termes que Tim (8 ans 1/2) répète d'ailleurs... Les joies d'avoir un aîné...


C'est un livre qui se lit très vite, qui nous explique pleins d'expressions qu'utilisent les jeunes afin qu'on comprenne enfin leur langage ^^ Il y en a beaucoup que je connaissais, d'autres que j'avais entendu sans en comprendre le sens et d'autres encore que je ne connaissais pas du tout.


Pour info :
Sortie en librairie en Mai 2016
146 pages
9,90€
ISBN 978-2-36478-127-6






Le second ouvrage est bien plus sérieux puisqu'il nous donne des conseils et des pistes pour aider nos ados à s'épanouir, pour communiquer avec eux et tenter de mieux les comprendre.

Ce livre comprend 4 grands chapitres :
1. Exprimer ses pensées de parents : modifier son état d'esprit
2. Transmettre la confiance à ses enfants
3. L'aider à apprendre
4. L'aider à communiquer avec aisance : la communication consciente

Le premier chapitre contient 18 pensées de parents que l'auteure nous propose de modifier positivement, le problème récurrent étant qu'on se met à la place de l'adolescent, qu'on se revoit au même âge et qu'on a peur qu'il vive nos erreurs. L'auteure nous apprend donc à nous détacher de notre moi adolescent pour laisser le jeune faire ses propres expériences. Le chapitre se termine avec des conseils pour améliorer son attitude de parents.

Le second chapitre nous apprend à bâtir une estime de soi solide pour avoir confiance en soi. Comme l'écrit l'auteure "Transmettre la confiance à ses enfants passe donc par une meilleure opinion de soi en tant que parents. Cette opinion ne se mesure pas avec des avoirs. Elle représente ses qualités intrinsèques, ses actes et ses valeurs".
Ce chapitre propose des pistes pour aider l'ado à choisir son orientation, à gagner en autonomie.

Le troisième chapitre nous apporte des conseils pour aider l'enfant à apprendre en mettant en place une organisation de l'espace et des conditions propices à l'apprentissage telles que : savoir quoi travailler, évaluer le temps pour ses devoirs, des façons ludiques et légères de faire ses devoirs.
Dans ce chapitre, on apprend donc à l'adolescent à gérer son temps pour ses devoirs mais aussi à l'accompagner car on a encore trop tendance à les laisser gérer cette partie alors qu'ils ont souvent encore besoin de nous pour réviser.

Le dernier chapitre aborde la communication. Il nous donne les bases du dialogue authentique et conscient qu'est le mode relationnel gagnant-gagnant comparé à celui trop utilisé qu'est le modèle "dominant-dominé".
Il nous démontre aussi les bienfaits de savoir dire à son enfant ses erreurs, de savoir les exprimer et montrer ainsi que l'adulte est imparfait, ce qui rassurera l'ado. 
L'auteure nous donne des conseils pour désamorcer les "conflits" avec les professeurs, pour se sortir de situations d'intimidation, pour apprendre à ne plus contrôler mais plutôt à responsabiliser, à gérer les conflits dans la fratrie.


Ce livre est plein de bienveillance et les conseils semblent aisés à mettre en place tant qu'on est prêt à communiquer avec ses enfants mais aussi à se remettre en question ainsi que ses principes.


Pour info :
Sortie en librairie en Mai 2016
140 pages
19€
ISBN 978-2-35953-383-5



mercredi 20 juillet 2016

Mon Ours et moi sur Nintendo 3DS [Test & Avis]




Ce que j'aime avec Nintendo, c'est que les jeux sont accessibles aux enfants dès 3 ans. 
Mon Ours et moi ne fait pas exception à la règle même si la présence du parent est nécessaire pour lire les textes aux enfants et répondre aux demandes écrites de l'ourson.

a choisi d'appeler son ourson Loki. Il adore interagir avec lui : lui préparer et lui donner à manger, lui donner son bain, l'habiller, jardiner avec lui, ...Tout ce que l'enfant plante dans le jardin peut être échangé contre des pièces. Ces pièces servant à acheter des sucreries et des tenues pour habiller l'ourson. 
L'ourson pose des questions à l'enfant qui y répond (par écrit), il se souvient des réponses et les réutilise par la suite dans la conversation, créant ainsi une relation unique avec l'enfant.

Dans ce jeu de simulation, les enfants se lient d'amitié avec un ourson en peluche vivant qui parle et pose des questions pour découvrir ce qu'est l'amitié.









Ce jeu est sorti le 01er Juillet 2016 et est disponible sur Nintendo 3DS et Nintendo 2DS.



On aime :
★ Garanti sans violence
Accessible aux enfants dès 3 ans
★ Ludique et permet aux enfants de se faire un ami virtuel


On aime moins :
Ce jeu est vite répétitif pour les enfants de 5 ans et +



lundi 18 juillet 2016

Et préparer la rentrée tout doucement #SchooBoxMaped {giveaway}




La rentrée, je t'avouerais que je suis très loin d'y penser. Pour le moment je suis en mode "JE VEUX ACCOUCHER" et c'est la seule chose qui me travaille et qui occupe mes pensées. 
Mais ConjointChéri est là pour me rappeler qu'il ne va pas falloir attendre le dernier moment. Les fournitures scolaires seront donc achetés d'ici quelques semaines et on laissera jusqu'à mi-Août aux garçons pour choisir leurs cartables.
Ceci dit, il n'y a pas que ConjointChéri qui m'oblige à penser à la rentrée, Maped aussi :-) En effet, j'ai reçu un joli sac besace avec des produits bien sympa qui iront rejoindre le cartable de .


On a reçu une paire de ciseaux, un taille-crayons, une boîte métallique de crayons de couleur, des gommes et un stylo 4 couleurs de la gamme Tatoo Kids. Une gamme qui va plaire à nos enfants puisqu'elle est inspirée des héros des enfants : Pirate, Princesse ou Viking.
Une gamme tendance, pratique et ergonomique puisque les formes sont réfléchies pour une prise en main confortable de l'enfant. est fan et il n'y a que la paire de ciseaux qui restera à la maison puisque thème Princesse ^^






Tim a aussi eu le plaisir de redécouvrir les Graph' Peps Compact et les Graph' Duo. Je ne voulais pas qu'il emmène ces stylos à pointes fines à l'école l'an dernier mais il rentre en CM1 à la rentrée scolaire donc je pense qu'il est temps que je lui fasse confiance pour gérer ses affaires et que je le laisse les emmener si il le souhaite.
Les Graph' Duo sont vraiment bien fait : un stylo pour 2 couleurs qu'on peut interchanger au gré de nos envies.
Les Graph' Peps Compact ont un chevalet qui permet d'avoir tous les feutres à disposition et de les avoir toujours bien rangé. Gain de place dans le cartable et sur la table de travail.
Ces feutres à pointes fines sont de forme triangulaire pour une prise en main optimale et les couleurs sont vraiment flashys et rendent bien sur papier. Bon en même temps, on est assez fan des feutres à pointes fines à la maison donc je ne peux t'en dire que du bien.






Maped est de nouveau très généreux et me propose de faire remporter le même colis que le mien à l'un d'entre vous.
Pour tenter votre chance, il vous suffit de  :
  • Laisser un commentaire sous ce billet avant le 30 Juillet 2016 inclus m’indiquant quel est votre thème préféré parmi les 3 de la gamme Tatoo Kids.
  • Relayer le jeu sur les réseaux sociaux (facultatif) (+ 1 chance par relais vérifiable)
  • Je ne suis pas responsable de l'envoi du lot
  • Une seule participation par foyer/IP/...
  • Je dois accoucher le 30 Juillet 2016 donc je ne promet pas l'annonce des résultats rapidement et m'en excuse d'avance !

Bonne chance !



EDIT --> voici l'heureuse gagnante :