vendredi 27 mars 2015

Pandacraft - Kit Créatif Animaux Déjantés




Ce mois-ci, fin de la période découverte Pandacraft à la maison. On avait hâte de recevoir notre craft parce que lorsque l'offre découverte se termine, on est un mois sans recevoir de craft... Il faut le savoir parce que dans le cas contraire, on attend, on attend, on attend... pour rien...




Ce mois-ci, encore une box beaucoup plus destiné à  qu'à Tim. Une craft qui ne demande aucun travail en amont, ce que j'ai tendance à regretter.  a découvert 4 animaux dans sa craft : un hibou, une baleine, un éléphant et un crocodile. A lui ensuite de combiner le corps d'un animal avec la tête d'un autre pour en faire des animaux déjantés qui sortent complètement de l'ordinaire.







Si le contenu m'a laissé dubitative et que j'ai été déçue,  a été complètement emballé et adore me réclamer la craft pour jouer avec les animaux (c'est le côté pratique de la craft : une fois que l'enfant ne veut plus jouer avec, on range le contenu dedans et hop, ça prend peu de place). Il adore créer et recréer des animaux loufoques. Par contre, si  adore se raconter des histoires avec ses animaux, Tim a à peine jeté un oeil au contenu et a laissé jouer son frère sans même vouloir essayer l'activité.

Avec cette craft, on a découvert que les magnets ne seront plus ronds avec Bamboo et le thème de l'activité dessus. Désormais c'est un magnet carré et il faut tous les collectionner pour voir un dessin s'afficher comme un puzzle. Je ne suis pas fan parce que si on ne les a pas tous, on n'aura pas l'illustration entière mais il en faut pour tout le monde et ces magnets à collectionner raviront certainement d'autres que nous. Désormais, le réfrigérateur est paré de 4 magnets ronds et d'un carré :



On attend la prochaine avec impatience maintenant, surtout que malgré l'indice, je n'ai pas su trouver le thème qui viendra le mois prochain... Et puis, on saura si on continue l'abonnement ou si on le stoppe. A voir !



mercredi 25 mars 2015

Mes dernières lectures pour le blog




Le Petit Léonard est LA revue d'histoire de l'art conçue pour les enfants et ce mois-ci elle fête son 200ème anniversaire et met les enfants à l'honneur. Cupidon, l'infante Marguerite de Velazquez ou encore Baltasar Carlos, on en apprend beaucoup sur ses enfants stars de l'histoire de l'art et de la peinture.

Cette revue destinée aux enfants de 6 à 14 ans a pour but d'éveiller les enfants à l'histoire de l'art et au patrimoine de la Préhistoire à nos jours.
C'est une découverte à la maison, j'ai trouvé cette revue très enrichissante, notamment à travers les tableaux des célèbres peintres qu'on apprend à observer d'un oeil nouveau.
Ce 200ème numéro nous a permis d'en apprendre plus sur les enfants des siècles passés mais aussi de leurs occupations. Saviez-vous que le hochet est l'un des plus vieux jouet du monde et qu'à l'époque on pensait qu'il avait le pouvoir de repousser le mal et de protéger les bébés ? Saviez-vous qu'au Moyen-Âge, les hommes pensaient que les enfants étaient de petits adultes et qu'on ne leur accordait guère d'attention ? Qu'on les habillait comme des adultes et que jusque 5-6 ans, les garçons portaient des robes comme les filles ?


Grâce au Petit Léonard, on a même appris la petite histoire du gâteau d'anniversaire et on a appris à réaliser une nouvelle recette ;-)

Le Petit Léonard constitue une véritable approche du monde de l'art et est à retrouver chez votre marchand de journaux.

Pour info :
Sortie en librairie en Mars 2015
5,90€




__________________________________________




L'histoire : Quand Marcel et Nina rencontrent Elisabeth, la curieuse "exploratrice de pluie" qui voyage dans un drôle de vaisseau, mille questions vont surgir : 
La pluie c'est fait de quoi ?
Y-a-t-il des gouttes de taille différente ?
C'est quoi un pluviomètre ?
Comment se forment les gouttes ?
Et d'où viennent-elles ?
Un curieux périple au coeur de la pluie et dans les nuages, pour réaliser que peut-être, quand il pleut, on peut s'amuser à observer les gouttes...


Ce livre de la collection "les minipommes" est un livre documentaire qui apprend tout ce qu'il y a à savoir aux enfants sur la pluie. Il explique la météorologie et je dois avouer qu'on a beaucoup aimé. Tim qui souhaitait savoir comment la pluie se formait à trouvé l'explication et bien d'autres dans cet ouvrage.
Il est conseillé de 9 à 12 ans mais pour les enfants qui se posent beaucoup de questions et qui prennent plaisir à lire, ils peuvent commencer à le lire dès 7-8 ans avec un adulte dans les parages qui pourra compléter les explications avec d'autres mots au besoin.

Ce livre n'est pas qu'un documentaire sur la pluie, il y a une histoire autour et l'auteur a agrémenté celle-ci de petits plus (comme la pluie dans le monde, la formation des arcs-en-ciel, les états de l'eau, ...).

A la fin de l'ouvrage, l'auteur invite l'enfant à tenter ses propres expériences sur la pluie en créant un disdromètre à farine ou encore un pluviomètre rustique. Des activités intéressantes et enrichissantes pour l'enfant qui complètera ce qu'il vient d'apprendre avec une mise en pratique.
Le lexique, toujours à la fin de l'ouvrage, est un précieux outil de compréhension pour les enfants et leur permet de comprendre ce qu'ils lisent au fil de leur lecture sans avoir à aller en chercher ou en demander la signification.




Les illustrations de Thérèse Bonté sont un + et sont les bienvenues. Ils rendent ce livre documentaire plus attirant pour les plus jeunes et leur permette de se plonger dans l'histoire malgré le sérieux du thème.


Pour info :
Sortie en librairie le 27 Février 2015
8,90€




__________________________________________



L'histoire : Comment le mandala peut-il intéragir avec le creveau ? Des deux hémisphères, dotés de fonctions spécifiques, le droit jouerait un rôle capital dans les émotions.


Regarder un mandala permet de se centrer, d'harmoniser ses énergies et procure silence et paix. C'est ainsi que dessiner un mandala reviendrait à exprimer la charge émotionnelle associée à un moment préçis pour apporter des réponses à nos réflexions.

Cet ouvrage qui contient 25 mandalas à colorier est très bien conçu et permet une détente optimale. Ces derniers temps, je suis une adepte des coloriages art-thérapie. Ils permettent de se vider la tête, de se centrer sur ce qu'on fait, de ne penser à rien d'autre et surtout pas à nos soucis ou tracas du quotidien.

Grâce au neurologue Pierre Le Canuet, on en apprend beaucoup sur l'intéraction entre notre cerveau et le mandala.




L'ouvrage ne permet pas seulement de se centrer sur soi et de s'épanouir, il nous explique aussi le symbolisme des couleurs et des formes. Selon que la couleur choisie ai un aspect constructif et favorable ou destructeur et redoutable. Une même couleur peut signifier des choses bien différentes selon l'état et l'humeur dans lesquels on était lorsqu'on a commencé la séance de coloriage.
De même, les formes qui viendront s'insérer dans notre mandala auront une signification bien particulière sans qu'on le sache.

Un ouvrage très intéressant qui m'a appris à me centrer sur moi-même et mes besoins. C'est une activité que j'aime pratiquer au calme, lorsque je suis seule, et qui m'apaise.
On peut aussi trouver "Prendre soin de son corps avec le Mandala" et "Rencontrer l'autre grâce au Mandala".


Pour info :
Sortie en librairie en Mars 2015
12,90€




__________________________________________




L'histoire : "Je n'ai pas ma place." "Je ne vis pas ma vie, je fais semblant." "Je ne sers à rien." "Je ne mérite pas qu'on m'aime." "Je ne peux pas quitter ma mère, elle est seule..."

Combien de jeunes en proie à des sentiments de mal-être et d'angoisse aimeraient savoir où puiser leurs ressources pour aller mieux ?

Ce livre, né de l'expérience quotidienne de la psychanalyse avec des adolescents et des jeunes adultes, leur propose des clés de compréhension pour élargir leur espace de liberté et prendre leur vie en main.

Les questions sont abordées simplement et sans fausse pudeur. Qu'elles se posent dans la vie quotidienne (comment décider, apprendre à dire non, mobiliser son énergie et sa volonté...) ou qu'elles concernent des sujets plus graves (la honte, les fragilités familiales, la peur de la dépression, l'alcool, la drogue, la violence, l'autodestruction, la tentation du suicide, ...).
Se déployer et oser enfin vivre sa vie : un des rares ouvrages qui s'adresse aux adolescents et aux jeunes adultes avec autant de ferveur et d'empathie et qui les encourage à développer leur élan vital, leur fougue et leur créativité.

A la lecture du titre, on pourrait s'attendre à un livre poignant, il n'en est rien. Bien au contraire.
Le livre de Sophie Braun, psychanalyste et psychothérapeute, témoigne de ce qu'elle a entendu au fil de ses consultations. Des mots durs d'adolescents perdus, qui se cherchent et se posent des questions. Des jeunes mal dans leur peau et qui le manifestent à travers des phobies, de l'anorexie, de la boulimie, des tentatives de suicide, ...
Sophie Braun nous donne des pistes, nous apprend et apprend à nos jeunes à se construire, à s'affirmer pour retrouver un sentiment d'unité et permettre de mobiliser nos ressources même quand on les pense perdues.

Au travers des divers témoignages entendus, Sophie Braun nous livre des conseils et des approches pragmatiques pour vaincre les démons intérieurs de nos jeunes et leur proposer des solutions de vie, qui pourront aussi nous servir.

Cet ouvrage s'adresse directement aux jeunes mais est accessible à tous et saura intéresser un large public. Preuve en est que même à 30 ans, certains passages m'évoquent des sentiments , j'avais l'impression de me reconnaître  dans certains maux de ces jeunes et quelques pistes s'ouvrent aujourd'hui à moi.



Pour info :
Sortie en librairie le 21 Octobre 2014
17€



jeudi 19 mars 2015

Livres numériques, et le papier dans tout ça ?




Il y a bientôt 2 ans, je recevais pour cadeau d'anniversaire une liseuse. Avant elle, je lisais mais seulement à la maison, le soir avant d'aller me coucher et encore fallait-il que le budget suive et que je puisse acheter ce que je voulais.
Depuis la liseuse, je lis tous les jours, plusieurs fois par jour. Chez l'orthophoniste, dans la salle d'attente du médecin, devant un film inintéressant à la TV, dans le jardin pendant que les garçons jouent, ... Je dévore des tas de livres et ma liseuse n'est pas près de désemplir !

Pour autant, je prends toujours autant de plaisir à lire un livre papier. Tourner les pages, humer l'odeur d'un livre neuf, autant de petits plaisirs que j'aime ressentir. Mais avoir une liseuse, c'est avoir plus d'une centaine de livres à disposition sans que ça ne pèse une tonne, c'est n'être jamais à court de lecture. Le plaisir sans la contrainte de se trimballer un pavé !




On pourrait penser que les lecteurs de livres numériques délaissent les livres papiers, or 54% des lecteurs numériques lisent 10 livres papiers par an. Les lecteurs ont d'ailleurs le même niveau d'exigence pour un livre papier et numérique, l'important étant la qualité du contenu et non le format de lecture.


Avant d'avoir ma liseuse, je n'étais pas sûre que je prendrais goût à lire des ebooks et finalement, on s'y fait très vite. Dans mon cas, le livre papier ne me manque pas et avant de chercher la version papier, je recherche d'abord la version numérique parce qu'elle m'est plus facile d'utilisation et que je n'aurai pas un schtroumpf qui passera derrière moi et perdra ma page, changera mon livre de place ou l'abîmera. Les garçons n'ont jamais touché à ma liseuse, ils savent qu'elle est à moi et qu'ils ont interdiction de la prendre et en même temps, il ne me viendrait pas à l'idée de la laisser traîner alors que je pourrais laisser un livre papier sur la table basse du salon ou le plan de travail de la cuisine, à portée d'un petit qui n'hésitera pas à gribouiller dessus ou à le trimballer dans la maison...

Le seul point négatif avec le fait d'avoir une liseuse et donc mes propres lectures, c'est que nous ne les partageons pas avec ConjointChéri car lui refuse le format numérique. Avec les livres papiers, on lit un livre l'un après l'autre et on discute ensuite de notre lecture, on partage nos points de vues; depuis la liseuse, c'est terminé...
Sans oublier qu'un livre papier ne tombera pas en rade de batterie et ne vous empêchera pas de finir votre lecture ;-) (même si ma Kindle tient un bon mois sans recharge malgré ma lecture quotidienne)

mardi 17 mars 2015

Comme un poisson dans l'eau !




 est en moyenne section mais comme on habite un tout petit village, il est dans une classe MS/GS qui comprend 20 enfants en tout. Normalement, les séances de piscine avec l'école débutent en grande section mais puisque là il y a double niveau, les moyennes sections y vont aussi. Les séances ont débuté au retour des vacances d'hiver, c'était donc la seconde séance de  ce jour.

Aujourd'hui, j'ai accompagné mon  et j'ai pu le voir évoluer dans le bassin au milieu de ses camarades. C'est très différent de nos sorties en famille puisque j'ai tendance à le garder dans mes bras même dans le petit bassin, à le suivre dans chacun de ses mouvements de peur qu'il ne trébuche et boive la tasse et en fait il se débrouille très bien tout seul.
Bon, ils n'ont pas fait de grandes activités. D'ailleurs, les maternelles ne doivent pas être très intéressants puisque les maîtres-nageurs ne s'occupent que des primaires ici. Je pense qu'il s'agit plus de prendre confiance dans l'eau et de voir comment les enfants appréhendent cette activité alors que les primaires font des choses plus techniques et vont là où ils n'ont pas pieds à l'aide de frites, ils ont des parcours et on comprend aisément que les maîtres-nageurs les coachent.

Je sais que  aime la piscine et l'eau en général et je l'ai vu évoluer avec ses camarades au milieu de la piscine même si il ne se risquait pas là où il n'avait plus pied, préférant se tenir aux bords et ne plus les lâcher jusqu'à ce que la maîtresse vienne le chercher ^^

C'est agréable de le voir jouer avec ses camarades, autant pour faire le clown que pour écouter attentivement sa maîtresse et faire ce qu'elle leur demande, de le voir n'en faire qu'à sa tête aussi parfois, un peu comme à la maison.

Et ne vous y trompez pas : on pense que nos Loulous vont avoir des difficultés pour se déshabiller, se sécher et se rhabiller seul mais il n'en est rien, ils sont débrouillards et ils n'hésitent pas à solliciter les adultes en cas de besoin, même les plus timides ;-) Ils se débrouillent comme des chefs !

D'ailleurs, j'en connais un qui ne me rouleras plus la tête pour mettre et retirer ses chaussures et qui va faire seul dorénavant ;-) Fni de me rouler la tête !

lundi 16 mars 2015

Milan Presse {test & avis}


Il y a quelques jours, les garçons ont eu le plaisir de recevoir des magazines : Toupie, Toboggan et J'apprends à lire.
On connaissait déjà Toupie qu'on achète parfois mais pas les 2 autres magazines. Timétaient ravis bien évidemment ! :-)






Ce qu'en dit Milan Presse : Toupie est le magazine idéal des années maternelles. Retrouvez tous les mois des histoires et des documentaires pour grandir et rêver,  des jeux et des autocollants éducatifs et intelligents pour agir.

Ce qu'on en a pensé : Toupie est un magazine destiné aux enfants de 3 à 6 ans. Parfait pour mon . Ce qu'il a apprécié et qu'on retrouve particulièrement dans les magazines Milan Presse se sont les autocollants ( n'en a jamais en un an d'abonnement chez Popi et je ne me souviens pas que Tim en ai eu en 2 ans d'abonnement chez Pomme d'Api ou alors ça a dû arriver peu de fois).Pourtant les autocollants ça attire beaucoup les enfants et ça rend la lecture et les activités ludiques.
Ce qui est intéressant dans ce magazine, c'est qu'on y trouve autant de petites histoires que de jeux. Les jeux avec les autocollants sont ludiques et en même temps ils complètent les apprentissages de nos petits (par exemple dans le magazine du mois de Mars 2015 : mettre 5 bébés animaux derrière chacun de leurs parents ou encore mettre les images devant les mots qui les désignent sur l'imagier).
Evidemment, c'est le magazine que  a préféré parmi ceux qu'on a reçu et qui était le plus adapté à son âge (il a 4 ans 1/2).





______________________________________





Ce qu'en dit Milan Presse : Avec bonne humeur et des exemples du quotidien, le magazine Toboggan aide votre enfant à grandir et s’épanouir ! Avec son abonnement à Toboggan, il retrouve tous les mois des histoires avec des héros complices, des énigmes passionnantes, des jeux éducatifs et des activités pour rire, réfléchir et nourrir sa curiosité!

Ce qu'on en a pensé : Toboggan est un magazine destiné aux enfants de 5 à 8 ans. Personnellement, je le trouve plus adapté aux enfants à partir de 6 ans et qui lisent un peu sinon les jeux ne leur sont pas destinés. Même l'an prochain alors qu'il sera en grande section, je ne suis pas sûre de mettre ce magazine entre les mains de , je ne le trouve pas adapté pour lui mais plus pour des enfants de primaires (toujours à propos des jeux puisque la lecture peut être faite  par les parents bien entendu) (mais cela dépend surement aussi des enfants).

C'est un magazine avec beaucoup de lecture. Pour le coup, ce numéro de Mars 2015 contenait aussi des autocollants ce qui a bien plu à Tim
On y a fait la découverte des livres "Le manoir Croquignolle" qui fera l'objet d'un achat prochainement. J'aime beaucoup les illustrations, les personnages et les histoires ont l'air originales.

C'est le magazine qui a le plus retenu mon attention sur les 3 mais Tim ne partage pas mon avis et préfère le dernier. Comme quoi les goûts et les couleurs hein ;-)





______________________________________




Ce qu'en dit Milan Presse : Le magazine J'apprends à lire aide les enfants à faire leurs premiers pas de lecteurs autonomes ! Avec son CD audio, le défi de la lecture devient plus facile à relever. Grâce à l'abonnement à J'apprends à lire, votre enfant se sentira guidé et soutenu dans son apprentissage de la lecture.

Ce qu'on en a pensé : J'apprends à lire est un bon compromis pour les enfants qui apprennent à lire et sont des lecteurs débutants. Grâce à son CD, les enfants en étant aux prémices de la lecture peuvent écouter l'histoire et s'en imprégner aisément. 
Tim lit maintenant des livres de 100 pages en moins de 2 jours et notre budget en prend un sacré coup ^^), il n'a donc eu aucun mal à lire ce magazine ni à effectuer les différents jeux (même si les jeux ne sont clairement pas sa tasse de thé). Jeux qui se rapportent d'ailleurs à l'histoire et à sa bonne compréhension.

Tim a beaucoup aimé ce magazine, surtout l'enquête mais aussi la lecture d'images qui est très belle ce mois-ci car ce sont des mises en scènes avec la Lune.






Vous pouvez évidemment retrouver ces magazines chez votre marchand de journaux ;-)




jeudi 12 mars 2015

Un an depuis toi




Un grain de riz, un petit pois, un pois chiche... Ta taille ou presque. Un an que ton coeur qui commençait à battre s'est arrêté. Un an que mon ventre est vide de toi et autant de temps à penser à toi...

J'ai cru que je m'y ferai, que le temps guérirai ta perte. Avant toi, je ne comprenais pas qu'on puisse pleurer un embryon de cette taille, un bout de rien qu'on portait à peine, un être qu'on arrivait tout juste à visualiser dans nos têtes, qui ne prenait encore aucune place dans la vie, la vraie.
Depuis toi, je sais que même pour un embryon de la taille de 2 pépins il faut apprendre à faire son deuil, qu'il y a en quelque sorte un avant et un après, qu'il y a le manque et les regrets et que plus souvent que je ne le voudrais je me surprends à me demander comment aurait été notre vie avec toi...

Tu devrais avoir 5 mois aujourd'hui. Tu devrais hacher nos nuits, faire de nous des parents fatigués, heureux mais lessivés. Au lieu de ça, il y a nos petites soirées en amoureux et nos Loulous qui grandissent à une vitesse incroyable, nos garçons qui sont tellement autonomes. Je ne m'en plains pas, loin de là ! Ou alors si, peut-être un peu...


Te perdre n'a pas été douloureux physiquement. Pas de douleurs, pas de pertes de sang. Juste ton petit coeur qui ne battait plus. Et pourtant c'est ta perte à toi qui me laisse un goût amer. J'ai tellement plus souffert physiquement avec Petite Lueur seconde du nom mais cette seconde fois j'avais juste hâte d'en avoir fini, de rentrer chez moi et de passer à autre chose.
Alors que j'ai encore le mal de toi, alors que je trouve injuste de n'avoir su te porter et te donner la vie.

Un an déjà et c'est comme si c'était hier...

mardi 10 mars 2015

Il aime lire !




L'an dernier, alors que Tim était au CP, lire n'était pas son activité favorite, bien au contraire... Peut-être parce que son maître lui donnait une ou deux fiches de lecture à lire chaque soir (+ une fiche d'écriture). Ca le saoûlait et il voyait ça comme une corvée, surtout vers la fin de l'année scolaire.

Cette année, les devoirs ne sont pas une corvée parce qu'il n'y en a pas beaucoup. D'ailleurs, je suis étonnée de constater qu'à chaque vacances scolaires, il n'y en a pas. Même pas de révisions, RIEN. Alors que l'an dernier, on avait une fiche nous invitant à faire lire les enfants, à les faire écrire, à les faire réviser +++. Ceci dit, ce n'est pas une critique puisque pour apprendre à lire et à écrire, il faut surement de l'entraînement et ne rien faire pendant 2 semaines n'aurait pas été bénéfique à ces enfants qui apprenaient tout juste.




Le premier livre que Tim a lu était le premier tome de Skylanders Universe de La Bibliothèque Verte, depuis on lui a acheté les autres tomes et on attend avec impatience que sorte le 7ème tome le mois prochain pour compléter la collection. Il a lu les 3 premiers tomes de Tortues Ninja et les 4 premiers tomes de Beast Quest. On est LaBibliothèqueVerte-addict ^^

Avec ConjointChéri, on lui commande entre 2 et 4 livres par mois. Sauf que Tim lit un livre en à peine 2 jours. Dès qu'il s'ennuie, dès qu'il a un peu de temps pour aller se poser dans son lit : il lit. Il aime vraiment ça !
Et lorsque les livres commandés sont finis, il lit les livres que je reçois en service de presse.
Jusqu'à il y a un mois, les BDs ne l'intéressaient pas et puis chez l'orthophoniste, alors qu'on accompagnait , il a vu une BD de Pinocchio qui trainait sur la table basse et il s'est mis à la lire. Quelques semaines plus tard, il revenait avec moi et la finissait. Depuis il a lu celle des Simpson. Ce n'est pas sa lecture favorite mais il les lit quand même et commence à les apprécier.

Tim aime lire mais pas les vieux livres ou en tout cas ce qui n'ont pas l'air récent ou dont on n'aurait pas pris soin. Il aime les livres neufs ou presque. Si le livre ne lui parait pas récent alors il pense que l'histoire va être vieillotte et que ça ne va pas l'intéresser... Ca viendra surement avec le temps, je ne m'en fais pas même si ça nous arrangerait parce que du coup, il n'emprunte jamais de livre qu'il pourrait lire à la bibliothèque, il préfère prendre des livres déstinés à des enfants plus jeunes, avec peu de lecture et beaucoup d'illustrations à regarder.
L'une des soeurs de ConjointChéri nous a donné pleins de "J'aime Lire" et il ne les lit pas. Pourtant il dort presque à côté, mais il ne veut pas y jeter un oeil, pour lui ce sont de vieux livres... Dommage, je me souviens que j'adorais les J'aime Lire moi à son âge. Mais peut-être que l'an prochain il les dévorera ^^