mercredi 6 août 2014

Donald. 80 ans et pas une ride !



On aimerait bien qu'il nous dévoile son secret notre canard préféré !

Je ne sais pas vous mais Donald et sa bande (Picsou, Mickey, Riri, Fifi, Loulou, Popop, Daisy, Minnie, Dingo, Pluto, ...) ont bercé mon enfance. Il y a toujours eu des BDs d'eux à la maison. Que ce soit le Journal de Mickey, la Bande à Picsou ou même Minnie mag, on adorait tous ça à la maison, nos parents compris.

Mon petit plaisir lorsque je vais chez mes parents, c'est d'ailleurs de lire le Journal de Mickey chaque semaine car ils y sont abonnés (sauf si mon frère aîné est passé par là car il les embarque chez lui grrr). Malheureusement, pour le moment Tim n'accroche pas sur les BDs et est trop jeune. Mais je compte bien les initier rapidement ;-) En attendant, on se marre avec ConjointChéri !


Et donc pour en revenir au sujet : Donald a 80 ans cette année ! Si il n'a pas pris une ride, il a vu son cou et son bec raccourcir au fil des années et pour notre plus grand bonheur, son caractère coléreux est resté.

Pour célébrer les 80 ans de notre canard favori, Picsou magazine a sorti 2 hors-séries en Mai et Juin dont il n'existe qu'environ 100 000 exemplaires. Si vous adorez Donald et Cie et que vous voulez en apprendre plus sur eux, je vous invite à vous rendre dans votre librairie préférée pour vous les procurer. Faites vite évidemment !

Ces 2 hors-séries nous apprennent beaucoup de choses sur nos héros et nous offrent plus de 480 pages de BD collector en rendant un hommage puissant et vibrant à Donald Duck et à son maître Carl Barks.

lundi 4 août 2014

4 ans




Lù 


# voudrait avoir 6 ans pour qu'on lui offre une DS

# m'aime à cent mille dollars euros

# prend toujours sa tétine et trimballe son doudou partout avec lui

# met toujours ses chaussures à l'envers

# ne parle pas correctement mais y'a du mieux

# chausse du 27

# n'a jamais aimé les petits pois et ne les aimera sans doute jamais

# adore les avocats, les concombres et les bananes

# n'aime pas trop la viande

# est très gourmand

# fait encore des siestes toutes les après-midi d'environ 2h

# veut faire tout comme Tim

# est très souriant

# a hâte de retourner à l'école

# n'aime pas Popi mais adooore Lili Souris

# pleure dès qu'on lui dit non

# n'aime pas que son frère lui crie dessus

# a déjà  4 ans !!


Quatre ans que j'ai mis au monde ma p'tite pile électrique, celui que j'ai longtemps appelé ma Gambas et ma Lùciole. Mon bébé sourire, mon bébé bonheur. Mon petit garçon d'amour tellement joyeux, tellement plein de vie ! :-)

Je nous revois encore à la maternité lors de sa naissance, nos heures de peau à peau mais le lendemain aussi quand ma famille est venue le découvrir. Mon bébé brailleur ^^
Si Tim n'a ouvert les yeux qu'une fois à la maternité lorsqu'il est né et dormait ou tétait le reste du temps, je me souviens avoir passé une nuit très chaude à berçer mon Lù qui refusait de faire autre chose que pleurer, une nuit à apprivoiser ce petit bonhomme qui venait d'arriver <3


Joyeux anniversaire mon petit Lùlù d'amour
Continue de nous rendre chèvre, de nous remplir d'amour et d'être toi !  
Je t'aime fort, fort, fort ! A cent mille dollars euros !!

vendredi 25 juillet 2014

Vroum ! Tout un monde à construire *




Avec sa collection Un petit monde à construire, on peut dire que les éditions Eyrolles nous ont gâtés ! Je crois que je n'ai encore jamais vu Tim & prendre autant de plaisir à construire des petites choses et jouer ensuite avec.

Dans ce joli petit livre coloré, vous trouverez des bâtiments à construire tels que caserne de pompiers, hôpital, station-service, ... mais aussi des voitures, des petits personnages.
Et pour rendre cette activité encore plus ludique, les enfants peuvent eux-même colorier les personnages et les différents bâtiments. Si ça leur plaît, ils laissent cette face là visible, sinon ils prennent celle qui est déjà en couleur.


Bien que sur les revers de la couverture il y ai déjà un décor pour jouer avec les différents éléments dans le livre, j'ai réutilisé le carton d'emballage dans lequel j'ai reçu le livre pour que Tim & créent la leur. Ca les a occupé une bonne matinée à tracer leurs routes au feutre, les places de parking, ... avant de tout peindre.
Après ça, ça a été dur de les tenir en place et de monter les différents bâtiments calmement. Ils voulaient absolument chacun leur petite voiture, leur bâtiment.
Tim a choisi l'hôpital et l'ambulance alors que prenait la caserne des pompiers et leurs camions bien entendu.

A gauche : un personnage prédessiné. Au centre, un personnage à colorier. A droite, un personnage que j'ai colorié.


L'hôpital en kit


Tadaaaaam ! L'hôpital monté :-)


Une ambulance en kit


Tadaaaam !


On n'a pas fermé l'arrière de l'ambulance sciemment pour mettre des personnages "blessés" dedans ;-)


Un décor fait par Tim & à 100% ! :)





A la fin du livre, il y a un pochoir de bâtiment et un autre de voiture pour que les enfants puissent en créer d'autres à l'infini ! On n'a pas fini de s'amuser à la maison ! :-)



Mais on connaissait déjà Delphine Doreau à la maison et avons l'un de ces livres depuis quelques années :


Du coup, les garçons ont pû ajouter quelques maisons bien colorés à leur décor. Ainsi, après le travail, les ambulanciers peuvent passer s'acheter une pâtisserie ou apporter un bouquet de fleurs à leur amoureuse. Ou tout simplement rentrer chez eux ^^

Delphine Doreau a également un blog, sur lequel vous pourrez retrouver des tas de jolies choses et même que certaines sont à télécharger ;-)

Je vous laisse, on y retourne ;-)


* livre offert par les éditions Eyrolles que je remercie chaleureusement !

jeudi 24 juillet 2014

On a vu : Planes 2



Synopsis : Dusty est au sommet de sa gloire quand il apprend que son moteur est endommagé et qu'il ne pourra peut-être plus jamais participer à une course... Il se lance alors le défi de devenir pompier du ciel. Il suivra sa formation auprès de l'élite du genre en charge de la protection du parc national de Piston Peak. Cette équipe de choc est menée par Blade Ranger, un hélicoptère vétéran charismatique et est composée de Dipper, une grande fan de Dusty qui en pince pour lui, Windlifter, un hélicoptère de transport lourd en charge de larguer sur les lieux de l'incendie les intrépides et déjantés parachutistes du feu. Au cours de sa lutte contre le feu, Dusty va apprendre qu'il faut beaucoup de courage et ne jamais baisser les bras pour devenir un vrai héros.



avait hâte de retrouver Dusty dans de nouvelles aventures et on peut dire qu'il a été servi.
Par contre, si Planes 2 a su séduire , ses parents, eux, n'ont pas accrochés. Eh oui, il en faut pour tout le monde !

Dusty a son moteur endommagé et ne peut donc plus faire de courses pour le moment, il espère fortement que ses amis lui en trouve un autre. Alors, en attendant, il décide de se rendre utile et suit une formation pour devenir pompier du ciel. Mais, comme on peut s'en douter, il ne sera pas reçu avec joie par tous.
Mais par son courage et sa bravoure, il leur montrera de quoi il est capable.

Les images sont vraiment très belles et l'hommage rendu aux pompiers est une réussite. Mais je n'ai pas accroché avec l'histoire. Les enfants sont beaucoup plus réceptifs et je sais que a vraiment beaucoup aimé et retournerait le voir sans souci si on lui proposait :-)
De mon côté, je dis oui pour le regarder en DVD à la maison mais pas pour le voir sur grand écran au ciné...


Et vous, vous l'avez vu ? Vous avez aimé ? 

mercredi 23 juillet 2014

On a testé : rester 2 jours sans électricité...



Ce qui explique d'ailleurs que le blog soit resté sans billet depuis vendredi. 


Vendredi soir, alors que nous n'étions même pas en alerte orange, un vent violent est venu nous enquiquiner, suivi de pluies et d'orages. Et puis bim, vers 19h/19h30 plus d'électricité. Heureusement, notre repas avait fini de cuire au four mais comme on attendait que EDF nous remette l'électricité, on a fini par manger dans le noir (j'avais peur que la foudre s'abatte sur la forêt et provoque un gros incendie aussi... Un peu parano la nana :P)...

Finalement, samedi toujours rien ! 
On a ressorti "La bonne paye", les puzzles, le "Dix de chute", ... Dans un sens, cette coupure nous a fait du bien :-)
Le midi, on s'est fait un repas froid avec les garçons mais on n'avait pas tellement envie de remettre ça le soir et encore moins le lendemain alors zou, on a été squatté chez mes parents. Fort heureusement parce que l'électricité n'est revenue que le dimanche en début d'après-midi...

Mais après l'électricité, une copine de l'Ado nous informait que ses parents avaient reçus un message et que l'eau n'était plus potable. On ne pouvait même pas se laver avec... Alors bon, on est resté une journée de plus, même deux ^^

Finalement, lundi soir on appelait Veolia qui nous informait que l'eau a toujours été potable. C'est juste que lorsque l'électricité a été coupé, les gens ont continué à puiser l'eau mais la cuve a été vide et quand ça s'est remis en route, l'eau n'était pas très propre. Il suffisait simplement de laisser couleur l'eau et tout serait rentré dans l'ordre. 
Comme quoi, parfois, il ne faut pas écouter tout ce qu'on entend.


Le flop de ces 2 jours sans électricité, c'est le congélateur qui était plein et dont on a perdu une bonne moitié. On a apporté ce qu'on a pu chez mes parents mais on ne pouvait pas tout emmener et l'assurance ne veut pas nous rembourser une partie de la nourriture perdue... Bah non, tu comprends bien, on ne paye pas assez chère pour avoir cette option. On est vraiment bon qu'à payer ! Je suis un peu dégoûtée pour le coup mais bon... On va faire avec, pas le choix...

Ne reste plus qu'à croiser les doigts pour que les orages nous fichent la paix pour un moment maintenant ^^

vendredi 18 juillet 2014

Oh, le Zoli chapeau !


Il y a quelques semaines, Ecoterre organisait un jeu-concours sur sa page FB avec de jolis lots à la clé dont des chapeaux Zoli. Et j'ai eu la chance d'être l'une des heureuses gagnantes.

J'avais repéré un joli chapeau "Aqua" avec une face unie jaune citron et une autre face toujours jaune citron mais avec des pois de grandes tailles d'autres couleurs. J'imaginais fort bien mon avec et j'imaginais déjà le futur-bébé-en-essai le portant aussi puisqu'il est mixte :

http://www.zoli.fr/chapeau-soleil/652-chapeau-bebe-et-enfant-aqua-3-mois-6-ans.html


A mon grand regret, ce n'est pas celui-ci que j'ai reçu car Ecoterre ne le commercialise pas... J'en ai reçu un autre dans les tons bleu/vert/blanc, qui me plaît bien moins... Heureusement que se l'ai vite approprié parce que sinon il aurait fini au fin fond d'un placard... :-/





L'envoi est soigné puisqu'on reçoit le chapeau Zoli dans un joli pochon. Et même si il n'est pas de la couleur souhaité, il faut reconnaître que le chapeau couvre bien la nuque de mon et que la visière est large afin que le soleil ne l'incommode pas. Et si besoin, il y a un bouton pour l'accrocher (bouton qu'on peut retrouver sur l'une ou l'autre face du chapeau).
pour les plus petits, qui auraient tendance à vouloir envoyer valser leur chapeau, il y a des liens qu'on peut venir serrer sous le menton de bébé.

Le + : ce chapeau s'utilise de 3 mois à 6 ans.


Et vous, les chapeaux Zoli, vous aimez ?

mercredi 16 juillet 2014

Les souliers de Mandela {lecture du moment #2}



L'histoire :
Lorsque Fleur Fontaine débarque en Afrique, c'est un être fâné que le continent accueille. La jeune femme, qui a eu la chance de naître du bon côté de l'équateur, avance sur un fil de fer. Dans un pays en reconstruction, elle affronte ses propres territoires ravagés. Inspirée par le père de la nation sud-africaine, Nelson Mandela, elle apprivoise ce que l'on a oublié de lui transmettre, comment se reconstruire, comment pardonner. Mais pour marcher sur ce long chemin vers la liberté, les souliers de Mandela lui semblent de bien grosses pointures à chausser...



Fleur part faire un stage en Afrique pour mettre de la distance entre son amour perdu et elle. Elle a besoin de se retrouver, se ressourcer, penser à autre chose et faire le point sur sa vie.
A Johannesburg, Fleur découvre la misère, la pauvreté, la saleté mais aussi contre toute attente, la joie de vivre de ses habitants, leur accueil si chaleureux.
On assiste à la reconstruction de Fleur, grâce à ce pays et aux amis qu'elle se fait. Des amis qu'il lui sera impossible d'oublier.
On apprend beaucoup sur l'apartheid, sur Nelson Mandela et les petites annotations de l'auteure apporte une petite touche supplémentaire bien agréable.

Malgré tout, il m'aura fallu un tiers du livre pour commencer à entrer dans l'histoire. Ce livre ne m'a pas envoûté comme j'ai pu l'être avec d'autres mais la peine de coeur de Fleur n'y est sans doute pas étrangère. C'était sans doute ma façon à moi de ne pas me laisser submerger par mes propres souvenirs ;-)
Et si j'ai eu du mal à entrer dans l'histoire, j'ai eu un pincement au coeur de quitter Fleur, Bongiwe et les autres...


Pour info :
Sortie en librairie en Juin 2014
452 pages
20€95