mardi 16 octobre 2018

Des mains propres et saines avec Sanytol





Je ne sais pas comment ça se passe dans les autres régions de France, mais en Normandie on a vraiment un bel été indien. On est mi-Octobre et on sort en débardeur l'après-midi et le matin il fait vraiment doux ! J'aime beaucoup ces températures même si je crains le retour de bâton... Et comme on a été à deux doigts d'être inondés l'an dernier, je croise les doigts pour que ça ne nous tombe pas sur le bout du nez dans quelques mois...


Les températures ont beau être clémentes, vue qu'on doit s'habiller quand même plus chaudement le matin que l'après-midi, les rhumes et autres rhino ont déjà envahis la maison et nous ont attaqués les enfants et moi... Ruben a déjà eu le droit à une visite chez le médecin, aux nombreux lavages de nez et sirop contre la gorge irritée... Et L% a eu très mal à la gorge pendant plusieurs jours... Ca promet pour cet hiver !
Du coup, qui dit microbes, dit lavages de mains plus réguliers histoire de ne pas se refiler les microbes et être tous encombrés. Et dernièrement, on a découvert les savons liquides Sanytol, qui ont une contenance plutôt généreuse de 500ml ! Pour tout vous dire, j'avais peur de retrouver l'odeur de désinfectant qu'on retrouve généralement avec cette marque et j'ai été surprise parce que pas du tout ! J'aime beaucoup le parfum d'ailleurs, qui est à la sauge et au tilleul, il est agréable et subtil, pas entêtant mais pourtant bien présent.




La gamme de savons liquides Sanytol se décline en plusieurs références : purifiant, surgras, nourrissant, cuisine et hydratant. Il a une formule hypoallergénique, sans paraben et détruit 99,9% des microbes, bactéries et virus dont la grippe (H1N1), la listéria, la salmonelle et l'herpès.
J'aime particulièrement son format familial et le flacon-pompe qui évite aux enfants d'en prendre une trop grande quantité.


A la maison, cette gamme va devenir un indispensable pour lutter contre tous les microbes qui voudraient nous rendre visite, ca rien de tel qu'un bon lavage de mains pour ne pas se les refiler et contaminer toute la famille...





Pour info :
#sanytol
#terrederoses
 

vendredi 5 octobre 2018

La brigade des cauchemars, tome 2 - Nicolas -





Résumé : Quelques mois ont passé depuis que Sarah a quitté la clinique et intégré le lycée de la ville.
Après la mort tragique de ses parents adoptifs, la jeune fille est recueillie par le professeur Angus qui souhaite l'incorporer à la BRIGADE DES CAUCHEMARS aux côtés de Tristan et Esteban.

A peine Sarah a-t-elle terminé sa formation qu'un autre patient est admis : Nicolas.
Voilà l'occasion pour la nouvelle équipe de tester ses capacités en s'infiltrant dans un cauchemar.
Mais un imprévu vient chambouler leur mission : un intrus s'est glissé dans la tête de Nicolas et la Brigade doit à tout prix le rattraper !



Alors que Tristan et Esteban reprennent une vie normale après que Sarah se remette de la mort de ses parents adoptifs, un nouveau patient va arriver à la clinique du professeur Angus. Il s'agit de Nicolas. 

Tristan, Esteban et Sarah seront invités à entrer dans son cauchemar afin d'en comprendre le processus et la cause. Mais bien vite, un souci de taille va semer le trouble dans leur mission : Léonard, le mystérieux patient insomniaque que le professeur Angus garde secrètement dans ses locaux, a réussi à s'échapper et s'est lui aussi introduit dans le cauchemar de Nicolas.
Les 3 jeunes amis vont devoir tenter de l'en sortir avant le réveil de Nicolas sans quoi ils perdront Léonard à jamais et le professeur Angus ne s'y résout pas.

Tristan, Esteban et Sarah devront donc affronter le cauchemar de Nicolas en plus de retrouver Léonard, ce qui ne sera pas une mince affaire car ce dernier est rusé et fourbe.


Pour comprendre ce second tome, avoir lu le premier est indispensable à mon sens.
Si je n'avais pas accroché plus que ça avec le premier tome, c'est tout le contraire avec celui-ci. L'histoire est sombre mais on tourne les pages de cette bande dessinée avec délectation et puis évidemment la fin nous laisse réellement sur notre faim et on a qu'une hâte : découvrir au plus vite le troisième tome ! 


Avec La brigade des cauchemars, je découvre Franck Thilliez, puisqu'il est le scénariste. Je n'ai pas encore pris le temps de lire ses romans, malgré tout le bien que j'en entends mais je compte bien remédier à cela.

Si cette bande dessinée a reçu le grand prix des lecteurs de la part du magazine Le journal de Mickey, je ne la conseillerais pas à des enfants de moins de 10 ans. Si Tim a pris un grand plaisir à lire les 2 tomes, je sais que les illustrations sont trop sombres pour Lù et qu'il en ferait des cauchemars...



Pour info :
Paru le 26 Septembre 2018
13,95€
56 pages
ISBN : 978-2-822-22265-5

dimanche 30 septembre 2018

100g de bonheur {Septembre 2018}




<<Le seul bonheur qu'on a vient du bonheur qu'on donne.>>
Edouard Pailleron



J'avais envie d'un nouveau RDV pour cette année. Un nouveau rendez-vous pour noter mes bonheurs de chaque mois. Une façon de ne retenir que le meilleur et de laisser les mouises de côté. Allez hop, c'est parti !



🔺 Il y avait une paire d'années qu'on n'avait pas vu l'un des neveu de ConjointChéri alors qu'il habite à 10mns de la maison... Un week-end, ConjointChéri a pris son téléphone, lui a demandé si on pouvait passer et hop c'était fait. En espérant qu'on continue à se voir régulièrement.

🔺 Lù a fait sa rentrée en CE2 ! Et voilà c'est reparti pour une année. Il était tellement à l'aise qu'il ne nous a même pas dit au revoir avant de partir dans sa classe. Bon il a quand même dû stresser un peu car le soir il nous faisait une grosse crise de migraine/vomissements...
Tim est rentrée en 6ème ! Mon bébéééééé !!! Pas facile de le laisser grandir, de lui faire gagner de l'autonomie, de le lâcher... Mais bon, il faut.

🔺 Mes parents, l'une de mes soeurs et son fils ainsi que le fils de ConjointChéri sont passés nous voir le deuxième samedi du mois (ma mère qui m'appelle car la porte est entrouverte avec les clés dessus alors qu'on était en course; on en parle ?)

🔺 Lù a de nouveau été chez l'ophtalmo et ses crises de migraines/vomissements ne viennent pas de sa vue qui est parfaite. On avait déjà vu le médecin en Juin mais cette fois-ci, Lù a dû mettre des gouttes dans ses yeux pour dilater ses pupilles et qu'on soit sûr qu'il ne forçait pas sur sa vue. On est rassuré pour sa vue (même si on s'en doutait), ne reste plus qu'à voir avec notre médecin ce qu'on fait maintenant car les crises sont quand même très fréquentes et extrêmement douloureuses pour Lù... On aimerait beaucoup qu'il ai un traitement.

🔺 On a fêté les 2 ans du fils de l'un de mes frères. Une journée avec mes parents, tous mes frères et soeurs ainsi que la famille de ma belle-soeur. C'était vraiment un chouette moment.

 🔺 Tim a eu 11 ans. Onze ans que cette belle personne embellit notre vie. Je suis tellement fière du jeune homme en devenir 💕

🔺 J'ai profité d'un destockage à -70% sur MaxiToys pour acheter quelques cadeaux de Noël, pour Lù notamment. En attendant d'avoir sa liste définitive.

🔺 Ce dernier samedi du mois, c'était l'anniversaire du père de ConjointChéri. L'occasion d'aller déjeuner chez eux.

🔺 Et ce dernier jour du mois, c'est raclette chez le fils aîné de ConjointChéri puis on ira rendre visite à l'un de mes frères, sa femme et leur petit garçon. Bref un week-end bien rempli ! 

vendredi 28 septembre 2018

Ce que j'ai tricoté cet été


Depuis mon dernier billet tricot, mes aiguilles ont chauffés et je n'ai pas chômé ! J'ai tricoté un peu pour moi, beaucoup pour Ruben car l'objectif c'est de ne lui acheter aucun pull/gilet pour cet hiver.


Il y a donc d'abord eu le gilet Lady Mademoiselle Dandelion que je me suis tricoté. Avec des côtes torses que je faisais pour la première fois, tout comme le point de pissenlit. Mais j'ai tellement aimé le faire que je le ferais de nouveau cet hiver, en rouge, pour ma soeur.





Il me reste quasiment une pelote entière alors si j'avais su, j'aurai tricoté le motif encore sur quelques centimètres pour le rallonger un peu même si il est parfait comme il est. J'ai fait une taille 100 (de tour de buste) pour avoir de l'aisance mais j'aurai facilement pu faire une taille 95. Mais comme l'hiver je porte souvent un pull + un gilet, ça ne me dérange pas.
J'adore la couleur de la laine qui est un peu nuancée 😻



Ensuite, j'ai tricoté un pull en taille 4 ans pour Ruben, dans un joli vert. C'est le modèle Lancelot, qui a un joli motif sur le devant.  ConjointChéri trouve le motif vieillot alors que moi je l'aime beaucoup.




Par contre, j'ai vraiment galéré pour faire ce motif... Il fallait croiser les mailles et autant dans un sens ça allait mais dans le second, mes mailles étaient moches... J'ai failli abandonner... Mais au sixième essai, c'était la bonne (détricoter 124 mailles sur plusieurs rangs, il y a de quoi s'arracher les cheveux !). Heureusement, au blocage, les mailles se sont bien placés d'elles-mêmes.
Je trouve qu'on est quand même mal accompagné pour tricoter ce pull que je ne conseille pas du tout à des débutantes... Je n'ai pas compris ce qu'on attendait de nous pour les rangs raccourcis donc je ne les ai pas fait. J'ai fini le pull à ma sauce (j'ai continué les diminutions sans me soucier des rangs raccourcis). Je crois que ce n'est pas un modèle que je referais ou alors sous la torture (et finalement je l'ai refait dans un coloris bordeaux quelques semaines plus tard...).




J'adore la laine qui est un mérinos tout doux. Le fil est bien rond, tout moelleux, le seul inconvénient c'est que ça glisse un peu trop sur les aiguilles !
Ruben n'avait pas de pull vert dans sa garde-robe donc c'est maintenant chose faite et moi je ne le trouve pas si mal ce vert (qui a 2 bains différents quand on y regarde de plus près : le bas du corps est plus foncé sur 20 bons centimètres 😡 mais bon, je pense qu'il faut le savoir pour le voir. Et ça se voit surtout au dos qui est en jersey alors que sur le devant, l'oeil est plus attiré sur le motif donc ça ne se voit quasiment pas).



Après le pull Lancelot, que j'ai tricoté en 12 jours, je me suis lancé dans le gilet petit Marcel, toujours pour Ruben et toujours en taille 4 ans. La laine est la même que le Lancelot mais dans un coloris châtaigne (un marron qui tire sur le violet très foncé). Celui-ci, je l'ai tricoté en 13 jours.
Il a ensuite fallu que j'attende patiemment que les boutons commandés arrivent pour qu'il soit vraiment fini.



J'adore son col châle qui va être bien pratique pour couvrir le cou de Ruben cet hiver et il a un drapé vraiment superbe ! Et cerise sur le gâteau, ce patron existe en version homme que je ferais prochainement à ConjointChéri.



J'ai continué avec un pull, toujours pour Ruben. Toujours dans la même laine mais dans un coloris gris cette fois-ci. Pour le patron, j'avais repéré la River Dress mais comme son nom l'indique c'est une robe. Ce qui me plaisait c'était évidemment le motif rivière. J'ai donc commencé le pull en suivant le patron de la robe et puis j'ai arrêté le corps à la taille voulue en terminant par des côtes 1/1. La robe comporte des manches courtes et j'ai fait des manches longues pour que Ruben puisse le porter cet hiver, rien de sorcier donc.





Place aux tricots d'automne maintenant !
Sur mes aiguilles, il y aura normalement 2 robes pour la filleule de ConjointChéri, un pull pour un neveu. J'espère enfin pouvoir prendre le temps de tricoter son cardigan à ConjointChéri et me faire un nouveau pull. Il faut aussi que je tricote les moufles que m'ont commandé les garçons et un snood à mon père. Bref, y'a de quoi faire ! 😊

mercredi 26 septembre 2018

{sélection} Jouets Vertbaudet























1. Bâton de pluie souris. dès la naissance. 11€99

2. Spirale d'activités souris. Dès la naissance. 23€99

3. Cube d'activités souris. Dès la naissance. 17€99

4. Anneau dentition souris. Dès la naissance. 10€99

5. Peluche d'activités loup. Dès la naissance. 29,99€

6. Ballon d'activités loup. Dès la naissance. 23,99€

7. Livre photo loup. Dès la naissance. 17€99

8. Peluche renard. Dès la naissance. 17,99€

9. Bascule renard. A partir de 12 mois. 68,99€

10. Coffret jeux de manipulation renard. A partir de 12 mois. 58,99€

11. Table d'activités. 2 coloris. A partir de 12 mois. 70,99€

12. Jeu pop up de la jungle. A partir de 12 mois. 15,99€

13. Bébé et maman éléphant à tirer.  A partir de 12 mois. 17,99€

14. Hochet ours blanc. A partir de 6 mois. 7,99€

15. Puzzle safari. A partir de 12 mois. 17,99€

16. Ours polaire et le monde de la banquise. A partir de 3 ans. 47,99€

17. Lot de 3 voitures de course en bois. A partir de 12 mois. 15,99€

18. Grue tractopelle en bois. A partir de 12 mois. 23,99€

19. Tracteur en bois et sa remorque. A partir de 12 mois. 29,99€

20. Camion dépanneuse et 2 voitures. A partir de 12 mois. 25,99€

21. Garage + voitures. A partir de 3 ans. 82,99€

22. Caserne de pompiers en bois. A partir de 3 ans. 47,99€

23. Table d'activités musicales en bois. A partir de 12 mois. 47,99€

24. Calendrier perpétuel en bois. A partir de 3 ans. 47,99€

25. Puzzle du monde magnétique. A partir de 3 ans. 23,99€

26. Cuisine rose. A partir de 3 ans. 119€

27. Cafetière. A partir de 3 ans. 23,99€

28. Pizza. A partir de 3 ans. 19,99€

29. Set de salade. A partir de 3 ans. 23,99€

30. Bascule cygne. A partir de 18 mois. 82,99€

31. Bascule licorne. A partir de 3 ans. 82,99€

32. Bascule dinosaure. A partir de 3 ans. 82,99€

33. Draisienne. A partir de 3 ans. 82,99€

lundi 17 septembre 2018

Et être la maman d'un collégien.




Je sais. La rentrée est passée et ce billet n'est plus trop d'actualité. Mais je crois qu'il m'aura fallu quelques semaines avant de réaliser que mon fils aîné qui hier encore était en primaire est aujourd'hui un collégien. Mon premier garçon est rentré en 6ème et je crois que je prend conscience de la claque intersidérale que je me prend en pleine poire (bon je vous épargne la claque de ConjointChéri dont le fils aîné a 20 ans !).

Non parce que soyons francs, la collégienne, hier encore, c'était moi ! Alors comment est-ce possible qu'aujourd'hui mon premier bébé en soi lui-même un ?

Ca fait bizarre de lui laisser autant d'autonomie alors qu'il y a 3 mois encore je l'emmenais à l'école, j'allais le chercher et qu'il ne mangeait pas à la cantine. 
Aujourd'hui je le dépose à l'arrêt de car (en voiture) et même si j'ai la furieuse envie de rester jusqu'à ce qu'il soit bel et bien dans le car scolaire, je m'en vais, le laissant sur le bord du trottoir avec les autres enfants, pour ne pas lui coller la honte.
Alors que je ne l'ai JAMAIS, JAMAIS laissé rentrer seul (il y a 800 mètres entre l'arrêt de car et la maison et une grande partie sans trottoir...), désormais il fait la route seul pour rentrer (bon quand il fera nuit, ce sera  une autre histoire) et évidemment il mange à la cantine (mais il apprécie car c'est un self et il a le choix entre deux menus).


Si vous êtes vous même parent d'un collégien, je ne sais pas comment ça se passe chez vous mais ici, on est un peu submergé par la tonne de devoirs qui affluent chaque jour, surtout quand il rentre à 17h40, qu'il y a encore la douche et le repas à prendre et qu'il a aussi envie de décompresser. On l'invite à s'avancer le plus possible mais quand les devoirs ont été donné dans la journée pour le lendemain, il n'a pas d'autre choix que de s'y coller encore. Et je crois que ça nous change beaucoup car en primaire en moins de 30 minutes, les devoirs étaient bouclés. J'imagine que c'est le temps qu'on arrive à s'organiser entre ses devoirs, ceux à Lù et Ruben à occuper.

Pour ce qui est du collège, les enfants ont l'air très bien encadré. C'est assez strict et en même temps ils leur proposent pas mal d'activités, que ce soit sur le temps du midi, le soir après les cours ou le mercredi après-midi.
L'après-midi, chaque jour, 15 minutes sont consacrés à la lecture d'un livre. Et ce pour tout le monde, que ce soit enfants comme enseignants. Chacun apporte le livre de son choix, se pose et lit. Et je trouve ça plutôt pas mal. Tim, qui adore lire, est évidemment ravi de cette petite coupure.


Ce début d'année au collège me montre déjà mon enfant sous un jour différent. Tim a toujours été introverti, réservé. Je le découvre désinvolte, sans stress. 
Un matin, le car scolaire n'est pas passé. Alors que je me hâtais de mettre Ruben dans la voiture, lui, il était là, tranquille à attendre, limite à espérer ne pas aller au collège.
Une autre fois, il a oublié son sac de sport alors qu'il avait piscine. Evidemment, je m'en suis rendue compte alors qu'il était déjà au collège... Donc encore une fois, j'ai mis Ruben dans la voiture et hop me voilà partie pour le collège. Et lui ? Eh bien lui, il s'en est rendu compte au moment de partir en EPS. Il a donc été emmené au CPE où in extremis on lui a remis son sac de sport sans quoi il aurait eu une sanction... Mais aucun stress encore une fois, de toute façon, la piscine, il ne voulait pas y aller. Une vraie tête de linotte ! Moi, à son âge, j'aurai été dans tous mes états, limite en larmes...

Si déjà ce début d'année est signe de changement dans son comportement, je n'ose même pas imaginer en fin d'année scolaire.

mercredi 12 septembre 2018

2019 = l'année de l'OR-GA-NI-SA-TION !





Vous savez ce qu'on aime à la maison ? La PROCRASTINATION ! Oui, tout remettre au lendemain ou au jour d 'après encore est notre credo... Et pourtant ça m'agace...Parce que plus on remet au lendemain et plus il y a de choses à faire, le bordel s'accumule et au bout d'un moment ça me rend folle... Mais bon, je ne vis pas seule dans cette maison alors il faut que je gère ma procrastination et celle des autres. Et quand on sait que ConjointChéri a des tendances bordélique, je vous laisse imaginer le résultat que ça donne...

Est-ce que je peux me laisser à rêver que 2019 sera autrement ? J'aimerai. Je vais tenter en tout cas. Surtout que les éditions Flammarion m'ont envoyé de quoi me mettre à jour, autant dans mon budget que dans le rangement de la maison.



D'ailleurs, si il y a bien une chose dans laquelle je ne procrastine pas, c'est la tenue du budget. Le moindre achat est noté, je sais au jour le jour ce qu'on peut dépenser, ce qu'on ne peut pas, les prélèvements qui ne sont pas encore passés, j'anticipe les prélèvements trimestriels (cantine) et semestriels (Veolia, EDF), ... Voir les comptes dans le rouge est quelque chose qui m'angoisse fortement donc on fait ce qu'il faut pour ne pas être à découvert et ça marche plutôt bien.
Cependant, je fais mes comptes sur un banal cahier de brouillon. C'est moche, c'est plein de rature car j'y note des achats à prévoir, j'en raye certains, j'en ajoute d'autres, je compte, je recompte, ... Bref c'est un joyeux bazar dans lequel je me retrouve. J'ai bien entendu déjà entendu parler du Kakebo mais sans me plonger dedans plus que ça car je n'étais pas sûre de m'y retrouver par rapport à ma façon de faire.



Et puis j'ai reçu Mon Kakebo 2019 de Dominique Loreau et j'en suis plutôt satisfaite. L'auteure nous explique dans les premières pages la façon de procéder pour remplir correctement son Kakebo et finalement, c'est ce que je pratique déjà. 
Dans ce Kakebo, on y note les rentrées d'argent prévues (salaire, CAF, ...), les sorties d'argent prévues (prélèvements, ...), les achats qu'on envisage de faire (jouets, livres, vêtements, vacances, ...) et ensuite on rempli hebdomadairement les dépenses.  Et à la fin du mois on peut même faire un bilan des dépenses utiles et des dépenses superflues afin de mieux gérer son budget et de faire plus attention pour les mois à venir.
Il est fait pour une année complète et si je me garde mon cahier de compte cracra jusque la fin de l'année, je vais effectivement m'essayer au Kakebo dès Janvier 2019. Je pense que si ça avait été trop éloigné de ma façon de faire, ça m'aurait rebuté mais en fait je m'y retrouve complètement !









J'ai aussi reçu un agenda qui commence au 1er Janvier 2019 et qui est agrémenté de conseils pour ranger, vider et organiser sa maison tout au long de l'année. Par exemple, le mois de Janvier est consacré au tri des papiers et de la papeterie.




Je trouve qu'il y a suffisamment d'espace pour noter nos RDV, les tâches qu'on souhaite effectuer et qu'il est joliment présenté. Il commence en Janvier 2019 et se termine en Décembre 2019 et personnellement j'aime mieux que les agendas qui sont en années scolaires.
Grâce à cet agenda, l'auteure nous délivre ses conseils pour nous aider à nous délester des éléments qui nous pèsent inconsciemment.
Cet agenda est aussi un bon moyen de se débarrasser de la charge mentale en le laissant à la vue de son bien-aimé pour qu'il fasse lui aussi sa part de désencombrement dans la maison ;-)




Je ne connaissais pas Dominique Loreau avant de recevoir ses 2 ouvrages mais j'aime beaucoup ce qu'elle fait. L'agenda et le Kakebo sont sobres tout en étant coloré et bien conçus. Je ne sais pas ce que nous réservera l'année 2019 mais on peut espérer qu'avec ce Kakebo et cet agenda, niveau organisation et tenue du budget on soit au taquet ! 👍



Pour info :
Parus le 29 Août 2018
11,90€ Mon Kakebo 2019
288 pages
ISBN : 978-2-0814-4126-2
12,90€ L'agenda du rangement 2019
224 pages
ISBN :978-2-0814-3761-6