lundi 14 janvier 2013

Réforme du congé parental, je dis NON !





Lorsque je suis tombée enceinte de ♥Tim♥, la question d'un congé parental ne se posait pas. J'étais en formation et je savais qu'à la naissance de mon Fils, je ne chercherais pas d'emploi. Je voulais être avec mon Fils à 100% pendant au moins une année, quitte à ne percevoir aucun salaire.

Quand je suis tombée enceinte de  ♥Lù♥, j'étais salariée mais j'avais assez travaillé pour prendre un congé parental. Comme pour ♥Tim♥, je savais que je serai incapable de confier mon enfant à qui que ce soit dans la première année de sa vie. Alors j'ai fait ce qui était le plus avantageux pour nous : j'ai pris un COLCA (Congé Optionnel de Libre Choix d'Activité), mieux rémunéré mais qui ne dure que jusqu'au mois précédent les un an de l'enfant (contre 3 ans pour le CLCA).

J'ai donc eu le choix pour mon Fils, ce qui risque de ne plus être le cas si la réforme prévue prochainement se voit adoptée...

 En mars 2013, un projet de loi va être déposé par le gouvernement concernant le Congé parental d’éducation.

Actuellement, il est possible de mettre entre parenthèse sa carrière jusqu’au 3ème anniversaire de l’enfant :
# Pour le premier enfant, les 6 premiers mois sont rémunérés.
# Pour le second, la personne du couple qui prend le CP aura 566€ par mois jusqu’au 3ème anniversaire.
# Pour le 3ème enfant, le parent a le choix entre prendre une année mieux rémunérée, aux alentours de 800€/mois, où prendre les 3 ans.


En résumé, le congé parental se verrait transformer de cette façon :
# congé maternité qui passerait de 16 semaines à 18 semaines (ce qui existait déjà pour les mamans qui allaitaient, mais cela avait été supprimé à cause du coût pour la sécurité sociale).
# congé parental réduit à une année, jusqu’au un an de l’enfant plus précisément.
#  les personnes le prenant seront payés à 60% de leur salaire brut. Si le salaire brut est de 1000, elle touchera 600€, avec un plafond entre 1500€ brut, et 1800€.
#  une partie d’environ trois mois à prendre obligatoirement par le papa. S’il ne la prend pas, ces trois mois se verront perdus, et de ce fait la maman devra reprendre son travail aux 7 mois de l’enfant.


Ce projet concerne donc tous les parents : mère, père, actifs à temps plein, à temps partiel, en congé parental…

Une réforme oui, mais pas au dépend de la liberté individuelle de chacun !!
 Le congé parental DOIT rester un choix pour chacun !


Si vous vous sentez concerné, vous pouvez  :
# Signer la pétition qui est contre la réforme à venir.
# Aimer la page facebook pour vous informer d'avantage et en apprendre d'avantage au fur et à mesure.
# rejoindre le groupe facebook qui est contre cette réforme.


6 commentaires:

  1. j'ai rajouté ton lien sur mon blog !!
    Il faut qu'on puisse continuer à avoir le choix !!!

    RépondreSupprimer
  2. @maman pipelette : Merci :)
    J'espère que ça portera ses fruits !

    RépondreSupprimer
  3. quelque soit le gouvernement on a l'impression qu'ils ne savent pas de quoi ils parlent, comme l'autre qui a accouché d'une césarienne et au boulot 2 jours après, que pensent les gens ensuite ? Ben une césa c'est rien, et on souffre pas, la preuve !

    RépondreSupprimer
  4. @Franck - Papa Blogueur : Oui, on ne vit pas la même vie et du coup ils ne se rendent pas compte que ce n'est pas ce que nous pouvons accepter !

    RépondreSupprimer
  5. Et c'est comme ce jour à la pause au boulot, des collègues sans enfants qui sortent "non les papas ne peuvent pas avoir de congé parental, c'est pour cette raison qu'il y a une réforme"... et eu attendez, je fais quoi de mes mercredis ? Je joue du pipo ? Les papas ne sont pas assez informés de leurs droits tout simplement

    RépondreSupprimer
  6. Tout n'est pas bien dans cette réforme mais vous parlez de choix.
    A l'heure actuelle, je ne peux pas choisir le congé parental parce que l'indemnité est mince par rapport à mon salaire. Même en mangeant des Pâtes à chaque repas, on y perdrait trop si j' arrêtais de travailler. Dois-je y renoncer parce que j'ai fait des études, parce que J'ai un poste à responsabilités, parce que J'ai plutôt un bon salaire ? Pourquoi je ne pourrais pas rester six mois avec mon enfant, moi aussi ? J'ai moi aussi des envies de maman...
    Le choix doit être possible pour toutes les catégories socio professionnelles, c'est un droit pour tous, non ?
    Alors cette réforme ne propose pas que des bonnes idées mais personnellement, je suis contente qu'on se penche sur La question !

    RépondreSupprimer

A bientôt !