lundi 11 février 2013

Maman à plein temps depuis 5 mois




Il y a 3 mois, je faisais le bilan de mes 2 mois de Maman au foyer après avoir quitté mon travail.

Qu'en est-il aujourd'hui ? Pour vous mettre dans le contexte : on habite un petit village de moins de 400 habitants en Normandie. Pas un commerce à moins de 5 kilomètres, des champs et une forêt à perte de vue. Si on veut avoir la chance de faire des activités à l'extérieur sans dépendre de qui que ce soit, il faut le permis et je n'ai pas le permis...

Alors au jour d'aujourd'hui, je suis toujours aussi heureuse de passer du temps avec mes Fils, de pouvoir répondre présente dès qu'ils en ressentent le besoin. Mais je me rend compte aussi que le soir je perd plus facilement patience et que je supporte difficilement les cris.

Je suis là et j'ai le sentiment de ne pas être là, de ne pas profiter. Le sentiment d'être dans une belle tour d'ivoire et de ne pas pouvoir en sortir... Oui, ConjointChéri prend soin de moi et fait mes 4 volontés (lorsque c'est possible) mais je suis coincée là, à dépendre de tout le monde et ça me pèse beaucoup...

C'est bête comme tout mais j'ai toujours pensé que je serai là à la sortie d'école de mon Fils, un pain au chocolat à la main, fraîchement sorti de la boulangerie. Eh bien non... C'est ma Maman qui va chercher mon Fils à l'école et lui achète un pain au chocolat parce que je n'ai pas le permis et que je ne peux pas être là à "l'heure des Mamans". C'est ConjointChéri qui le dépose le matin avant d'aller travailler...
Et moi, j'attends à la maison que mon petit Bonhomme arrive...


Cette situation me pèse et je sais qu'il n'y a que moi pour la changer...

J'ai l'impression de rater quelque chose... Ce n'est pas comme ça que j'imaginais ma vie de Maman...
Je voulais être une Maman qui emmène ses enfants à des activités sportives, qui les emmène au parc le mercredi, à la piscine le samedi et pas une Maman qui lorsqu'elle sort avec eux leur dit "A gauche pour aller voir les ânes ou à droite pour aller voir les canards ?" (et les champs à perte de vue, ces champs que je ne peux plus voir en peinture...).



Ce billet n'est pas très gai... Pourtant j'aime être auprès de mes enfants, je crois même que lorsque j'aurai le permis, je ne reprendrai pas une activité de suite pour enfin faire toutes ces choses que j'ai toujours rêvé de faire avec eux. Mais en attendant, je reste à la maison, à dépendre des uns et des autres... Et ce n'est vraiment pas drôle...


17 commentaires:

  1. Courage, c'est vrai que ce n'est vraiment pas drôle de toujours dépendre des autres, je connais bien ça :(

    RépondreSupprimer
  2. Oh la la tristounet ton billet, ça me touche beaucoup !
    Tu sais, moi j'ai le permis et parfois je ressent quand même la même chose que toi.
    C'est dur de rester à la maison toute la journée, même si c'est avec les enfants...
    Parfois je sors aussi mais tout est payant et cher alors on essaye de faire des activités gratuites...
    Essaie juste de trouver d'autres personnes dans ton village avec qui papoter ? Y en a ? Y a une ludothèque dans le village ?

    RépondreSupprimer
  3. Lorsque je lis ton aricle, je m'y retrouve aussi ... et pourtant j'ai le permis et j'habite en ville ! Je m'étais faite une idée de la vie de maman comme toi : aller chercher les enfants à la sortie des classes, les conduire à des activités, ... Et je ne fais rien de tout ça (ils restent à la garderie et ne font aucune activité en dehors de celles proposées dans les bâtiments scolaires). Ce n'est pas le permis qui me fait défaut mais le temps car il faut toujours courir pour aller les chercher, les ramener à l'école (en gros, il me faut une heure pour tous les reprendre et faire le chemin), faire les courses, vérifier que tu est fait, préparer les cartables pour le lendemain, le repas, les bain, etc..., sans compter, les imprévus ou visite chez le smédecins divers pour l'un au l'autre suivi et la journée est finie! Et j'ai l'impression de ne pas avoir pu profiter d'eux car toute cette pression de faire "tout vite" me ronge et me fait vite perdre patience (entre autres par leurs cris, colères, ... comme toi).

    Pour le moment, tu as l'impression de dépendre des autres, mais lorsque tu auras ton permis, tu ne dépendras peut-être plus des autres mais sans doute d'autre chose ... C'est horrible de penser ça mais c'est l'impression que j'en ai :-/

    Gros bisous!

    RépondreSupprimer
  4. J'ai une petite question : je ne sais pas si je pourrais tenir en étant mère au foyer car il faut que je "sorte"... mais une vie en dehors des murs de ta maison ne te manque-t-elle pas? Boulot, voir des amies, famille, activités créatives ou autres?

    RépondreSupprimer
  5. @agoththaleofdiyandmakeup : Oui, ça me pèse vraiment beaucoup :(

    @Simplement moi : Il n'y a strictement rien dans le village à part une charcuterie et un resto. Et puis je ne suis pas du genre à aller vers les autres... :-/

    @Maman Kylemy : Ah oui, comme quoi... Après ce sera autre chose qui me pèsera quoi...
    Pour répondre à ta question, si, sortir et voir du monde me manque ! Et aux beaux jours j'irai bien à pieds avec Lù jusqu'au village voisin mais c'est soit 5kms de forêt (autant dire que je n'en ai pas très envie) ou 5kms de bord de route sans trottoir avec passages de camions... Vivement le permis ! Je pense quand même que je me sentirai "libérée". Mais j'ai hâte pour pouvoir sortir de nouveau même si ce n'est pas loin, rien que le fait d'aller seule chercher le pain à la boulangerie, ce sera trèèèèès bien :)

    RépondreSupprimer
  6. Je te souhaite de passer ton permis au plus vite alors :) quand même ça va changer ton quotidien, je comprends la difficulté dans cette situation...

    RépondreSupprimer
  7. Oh la la je sais de quoi tu veux parler !!!
    Je viens d'un petit village de Normandie (dans l'Eure) (Ajou) où il y avait moins de 100 habitants (un peu plus dans la commune) et les champs et les bois j'en avais ras le bol !!
    Ma maman s'occupait de moi à plein temps et n'avait pas le permis du coup je n'ai jamais rien fait d'autre que rester à la maison quand mes copines faisaient du sport etc dans le village un peu plus grand à 10km...
    J'en suis partie parce que je ne supportait plus de vivre à l'écart de tout, mes parents y sont encore et nous y allons de temps en temps.
    Ca fait maintenant 4 ans que je suis maman au foyer mais dans une petite ville du sud de la france et je commence à manquer de vie sociale... mais bon, pour le moment je ne suis pas prête à changer de vie :)
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. @Carole Nipette : Il en va de ma survie ^^ J'ai eu le code le 20 février 2012 et depuis je n'ai pas remis les pieds à l'auto-école :-/ Mais là il le faut !! J'en peux plus de cette situation !

    @Audrey : Comme je te comprend... Moi j'ai vécu dans une grande ville (dans le 95) alors c'est vrai que de ne plus avoir tout à proximité, c'est dur dur ! Avec ma meilleure-amie, on mettait 30 minutes à pieds pour aller dans le centre mais au moins, il y avait quelque chose à faire.
    La campagne c'est bien mais sans permis et sans voiture, tu meurs à petit feu...

    RépondreSupprimer
  9. Comme je te comprends! Je vis dans le même genre de village, et je ne survivrai pas sans permis! Il n'y a vraiment pas moyen que tu le passes?
    Je peux t'apprendre moi!

    RépondreSupprimer
  10. @Marilou : Bah disons que niveau sous pour passer la conduite, ça pêche en ce moment... Sinon d'après ConjointChéri, je conduis sans problème et lui me laisserai bien le volant pour sortir :D
    Mais devant l'inspecteur, je perd complètement mes moyens (parce que oui, je l'ai déjà passé)... :(

    RépondreSupprimer
  11. Bon ben imagine le tout nu, ou en train de faire caca, ça désacralise!

    RépondreSupprimer
  12. @Marilou : J'essayerai le prochain coup, promis :)

    RépondreSupprimer
  13. Aoutch, ben je te comprends ! Tu dois te sentir seule quand même. Ne pas avoir de moyen de "t'évader"...mais le permis tu en est où ?
    Moi j'ai le permis, mais je ne suis pas fan de la voiture. Mais malgré tout, on essaie toujours d'habiter dans un coin où il y a des transports en commun...des trucs à faire à proximité.

    RépondreSupprimer
  14. @Valérie T : Seule, ça va, ça me convient, je dirai plutôt pas libre (de mes sorties,...). J'ai eu le code en Février 2012 et depuis je n'ai plus mis les pieds à l'auto-école... :-/
    Ici les transports en commun, on sait pas ce que c'est... :( C'est vraiment moche d'habiter un coin si perdu quand tu n'as pas de moyen de locomotion, ça te fais haïr jusqu'au paysage qui est pourtant sublime !

    RépondreSupprimer
  15. Bah ouais dur dur, ça fait 1 an que t'a eu le code ? tu es sûr qu'il est toujours valable ? parce que je crois qu'il y a une date limite ?!

    RépondreSupprimer
  16. @Valérie T : Il est valable 5 ans ;)

    RépondreSupprimer
  17. Well, a whole lot of fat loss points make my belly mad, and I would certainly rather not get involved in the details
    of that.

    Feel free to visit my web blog - pure garcinia cambogia

    RépondreSupprimer

A bientôt !