vendredi 29 mars 2013

S'aimeront-ils toujours lorsqu'ils auront quitté notre nid ?




Lorsque Tim est venu au monde, l'Ado avait 9 ans. Je couvais tellement mon bébé que je n'ai pas vraiment laissé l'occasion à l'Ado de se faire une place auprès de son frère : j'accourais dès qu'il pleurait, je souhaitais qu'il n'ai besoin de rien, que tout soit à sa disposition sans même le réclamer, j'essayais de devancer ses désirs et si son frère s'en approchait, je les surveillais du coin de l'oeil.
J'ai créé de la jalousie mais à cette époque là je ne m'en rendais pas compte. Ce que je faisais, c'était pour le bien de mon enfant...

Trois ans plus tard,  entrait dans nos vies et cette fois-ci c'est avec l'animosité de Tim qu'il m'a fallu faire bonne figure : si enceinte son frère ne le dérangeait pas car il n'était pas là, une fois arrivé au monde il n'en voulait pas. Ce bébé ne devait pas venir chez nous, il voulait qu'on le laisse à la maternité...
Tout en veillant au bien-être de mon tout petit, j'ai cette fois laissé les liens de fraternité se faire tout doucement. Ce n'était pas gagné avec Tim mais plus les années passent et plus il apprécie ce compagnon de jeu qui l'accompagne dans toutes ces péripéties, ce petit frère qu'il aime et qui l'exaspère à la fois. Pour l'Ado, ce fût plus facile de se faire une place auprès de ce petit dernier : il l'avait lui aussi voulu, il avait enfin entendu que ses parents ne se remettraient pas ensemble et surtout nous formions une famille. Pas juste ConjointChériTim et moi mais bien ConjointChéri, l'AdoTim et moi.
L'Ado n'a aucune honte a le dire : oui, il se sent plus à l'aise avec . Peut-être parce que comme lui, il aime chahuter et qu'il ne va pas venir se plaindre si il se fait mal, peut-être parce que je leur ai laissé la possibilité de se découvrir...


Aujourd'hui, ils s'entendent plus ou moins bien. Il y a des hauts plus que des bas et même si leurs jeux se finissent toujours en pleurs ou en dispute, ils s'apprécient et aiment être les uns avec les autres.


Mais lorsqu'ils auront 20, 30 ou 40 ans, passeront-ils toujours du temps ensemble ? Se réuniront-ils avec leurs familles respectives de temps en temps ? Auront-ils quelques loisirs communs ? S passeront-ils quelques coups de fil pour prendre des nouvelles ? Ou alors vivront-ils chacun de leur côté ne se souciant pas de ce que deviennent leurs frères ? Une broutille les séparera-t-elle à jamais ?

J'ai moi-même 6 frères et soeurs. Que j'aime mais que je ne vois que lorsque je vais chez nos parents. Pourtant nous ne sommes pas en conflit, nous aimons nous retrouver mais nous n'allons pas chez les uns ou chez les autres. ConjointChéri a un frère auquel presque toute la famille a tourné le dos et 4 soeurs que nous voyons plus ou moins régulièrement. Nous ne passons pas une semaine sans voir mes parents, j'envoi des SMS presque chaque jour à ma mère, nous avons Belle-Maman au téléphone chaque semaine et tentons de passer un week-end par mois chez mes beaux-parents.

La famille a une grande place dans nos vies. Et j'ai parfois peur qu'il n'en soit pas de même pour nos garçons...

Je serai tellement malheureuse si l'un d'eux était mis de côté, oublié de ses frères, rejeté...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt !