vendredi 11 octobre 2013

Les devoirs à la maison. Comment ne pas en faire une corvée ?




 Tim a été chanceux : il n'a pas eu de devoirs à faire à la maison lors de la première semaine de reprise de l'école. Et lorsqu'ils sont arrivés, il était vraiment content. Enfin il allait avoir des devoirs à faire comme son grand frère et il narguait d'ailleurs  d'en avoir et pas lui.

Un peu plus de 5 semaines après la rentrée scolaire, les devoir sont devenus de plus en plus nombreux. D'une fiche d'écriture et de lecture à faire, nous sommes passés à une fiche d'écriture et 2 ou 3 fiches de lecture. Autant dire que si Tim rempli sa fiche d'écriture avec plaisir, il se lasse et n'a aucune envie de passer du temps à lire une ou des fiches qu'il a déjà lu quelques heures auparavant à l'école...


On a donc installé quelques rituels dans cette routine de devoirs quotidiens :
# en rentrant de l'école,  Tim prend un goûter et va jouer une petite demi-heure, histoire de décrocher et de ne pas le dégoûter.

# on ne fait pas les devoirs les mercredis, samedis et dimanches. On les fait les mardis et vendredis comme ça les jours de repos sont vraiment des jours de repos, on relâche la pression et on ne se prend pas la tête. Sauf si il y a une dictée à apprendre, là je demande à Tim de me la réciter au moins une fois/jour.

# pendant qu'il prend un peu de bon temps, je regarde si il y a des mots à signer dans son cahier de liaison, ce qu'il a à faire, je prépare notre petit coin pour qu'il fasse ses devoirs et qu'il ne soit pas distrait par ce qui nous entoure.

# si Tim fait des erreurs sur sa fiche d'écriture, je ne les corrige pas à sa place mais lui indique combien il en a  fait et le laisse ensuite corriger ses erreurs. Pour la lecture, si il bute sur un mot, j'essaye de l'aider au mieux à le trouver seul en l'épelant et en exagérant sur certaines syllabes et si vraiment il ne trouve pas, oui, je lui dit.

# on l'encourage et le félicite, on lui dit qu'on est vraiment content de ses progrès et qu'on espère qu'il continuera longtemps comme ça (ce à quoi Tim me répond toujours qu'il ne sera pas un vilain garçon comme moi car j'ai eu le malheur de lui dire que je n'avais pas bien travaillé à l'école et qu'aujourd'hui je n'avais pas la possibilité de faire LE travail qui me plaît vraiment).



Ce qu'on essaye de ne pas faire :
# se substituer à son maître. Je suis sa Maman, je n'ai pas vocation à lui enseigner quoi que ce soit. Donc être à ses côtés lorsqu'il fait ses devoirs et notamment ses fiches de lecture oui mais tenter de lui apprendre de nouveau mot ou une autre méthode que celle pratiquée par le maître, non.

# le pousser à en faire plus que ce qu'il ne devrait ou à le pousser à faire ses devoirs jusqu'au bout si vraiment il en a ras-le-bol. Ce n'est encore jamais arrivé mais le jour où ça arrivera, j'espère que je saurai dire "Stop, on reprendra ça plus tard, va jouer".

# le rabaisser si il bute sur un mot, si il n'a pas compris un exercice. Ca peut arriver et il fera mieux la prochaine fois. Le tout est qu'il comprenne son erreur pour qu'il ne la recommence pas et que ça lui pose problème dans ses apprentissages.

# ne pas critiquer la somme de devoirs apportés à la maison devant Tim. Lundi soir, j'ai trouvé qu'il y en avait vraiment beaucoup : une fiche d'écriture, 2 fiches de lecture + une double page de son livre de lecture. On a fait la fiche d'écriture, il a lu les 2 fiches de lecture et comme les mots du livre étaient les mêmes que ceux des fiches, je ne lui ai pas fait lire. Je n'ai rien dit, je n'en ai pas pensé moins et j'ai arrangé les choses à ma sauce tout en faisant attention à ne pas bacler ses devoirs.

# pas de chantage. Non, Tim ne doit pas faire ses devoirs pour me faire plaisir. Non, je ne dois pas le menacer de le priver de regarder un peu la TV ou de jouer à un jeu vidéo parce que je trouve qu'on y passe trop de temps et qu'il y met de la mauvaise volonté et enfin non, je ne le dévalorise pas en lui disant qu'il ne fera pas un métier convenable quand il sera grand parce qu'il ne travaille pas suffisamment. Tim ne le comprendrait pas et ce serait vraiment nul de ma part.



Et vous, vos solutions pour que les devoirs ne soient pas une corvée ?

14 commentaires:

  1. Merci pour ces conseils :) T'es vraiment une super maman ! :)

    RépondreSupprimer
  2. ici on rentre de l école il goûte puis les deux moyens vont jouer en haut tandis que mon grand fait ces devoirs (leçons et mots à apprendre tous les soirs, +un p de lecture de tps en tps )
    moi il adore ça il est ce1et le cp fut une révélation pour lui
    courage à Tim mais le cp est vraiment l année charnière et ils ont vraiment bcp de lecture à faire en plus de l écriture et compréhension

    RépondreSupprimer
  3. @Mme Web : Oh merci, c'est vraiment très gentil <3

    @yaya : Tim adore vraiment l'école mais 2 à 3 fiches de lecture + le livre de lecture, c'est vraiment trop pour un petit garçon qui sort de sa journée d'école...
    Aujourd'hui seulement une fiche d'écriture et une fiche de lecture, donc c'était raisonnable :)

    RépondreSupprimer
  4. en effet c est bcp normalement c est pas plus de 15min de devoir le soir
    pt bouchon j espère que la maîtresse va ralentir le pas un peu

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu cette "chance" de toujours avoir eu plus ou moins de facilités à l'école, et donc les devoirs n'ont jamais été une corvée pour moi ( en tout cas au primaire, je les faisais à la garderie ou chez la nounou, toujours en autonomie, jamais mes parents n'ont eu à vérifier quoi que ce soit). Arrivée au collège, j'ai pris le pli rapidement, je revoyais mes contrôles dans mon lit avant d'aller me coucher, tout c'est très bien passé. Même pour le brevet ou j'avais l'impression de ne pas avoir assez révisée, j'ai eu la mention TB haut la main finalement. La seconde, plus de boulot mais ça se passe bien, puisque je finis avec 15.6 de moyenne. Et aujourd'hui je suis en terminale S, et depuis l'année dernière, franchement, c'est dur. Parce que je n'ai jamais eu à forcer pour avoir une bonne moyenne, et donc que je n'ai jamais appris à travailler vraiment le soir et le week-end. Forcément avec le travail qu'on est censé fournir cette année ça me porte préjudice. Enfin je ne cesse de répéter que je trouve ce programme mal foutu, quand j'ai eu une journée de 9h j'ai pas envie de m'y remettre le soir jusqu'à 23h, enfin bref. Outre le fait que pour moi la quantité de travail qu'on a à fournir le soir en plus des cours est trop importante, comme je ne peux pas te donner de conseils en tant que mère, en tant qu'élève et après ce que je vis : instaurer un rituel "devoirs" le soir est je pense quelque chose de très bien. Parce que si il sait travailler bien dès le début, il s'adaptera au fur et à mesure. Et aujourd'hui je regrette de ne pas m'y mettre mise plus tôt. J'en ai bien profité, mais maintenant je rame.

    Bon je crois bien que j'ai fait un pavé immense et que j'ai bien racontée ma vie en plus ^^'
    Bon week-end et bisous à vous 5 =) ( et bon courage à Tim' pour ces devoirs ! )

    RépondreSupprimer
  6. Je suppose qu'une fiche de lecture et une (ou plus) fiche d'écriture, c'est par jour ... Ca peut paraître beaucoup mais, comme on nous a déjà dit et répété, pour la lecture, ce n'est que de l'entraînement ...

    Chez nous, ce n'est pas du tout le même rythme ou manière de faire :-)
    Les deux grands vont à l'étude, donc généralement tout ou le plus gros du travail est déjà fait. Mais ça ne m'empêche pas de vérifier et de faire faire ce qu'il reste.
    Pour la grande, elle reçoit son travail au jour le jour, donc sauf pour des exposés ou travaux de plus longue haleine, on fait en "dernière minute". Pour contre, pour Kyky, il reçoit le planning de ses devoirs et leçons le vendredi pour la semaine suivante. Donc, en général, son travail de la semaine est fait sur une heure pendant le WE, ça lui permet uniquement de revoir la matière à l'étude et il est tranquille pour le reste de sa fin de journée!
    Le mercredi, ni l'un, ni l'autre n'ont de devoirs pour le jeudi.

    Sinon, en gros, on fait comme toi :-)

    RépondreSupprimer
  7. Je viens de publier un com' mais je ne sais pas s'il est passé ...

    RépondreSupprimer
  8. @yaya : Ca dépend vraiment des jours. Là pour lundi, il n'avait qu'une fiche d'écriture et une fiche de lecture donc raisonnable. Je crains un peu les vacances scolaires lol
    Mais on fera ça tranquillement. On fera une petite demi-heure de devoirs les lundis, mardis, jeudis et vendredis et on gardera les même jours de relâche ^^

    @Anaëlle : Tu as beaucoup de facilité à étudier dis donc ! Comme l'Ado j'ai envie de dire :) Enfin lui c'est surtout pour les matières qu'il adore car si il n'aime pas, il ne fait pas d'effort ^^

    @Alokylemy : C'est bizarre ce systèle d'avoir les devoirs en avance, ça oblige le maître/la maîtresse a tenir un planning plutôt serrré. Mais si des enfants ne comprennent pas et qu'elle prend du retard ? Du coup les enfants ne comprennent pas ce qu'on attend d'eux, non ?
    Ici, il y a l'étude aussi mais j'entend beaucoup de parents râler que finalement les enfants jouent et quand ils rentrent ils doivent faire leur devoir donc ça ne sert à rien. Et puis comme je suis à la maison, je ne me vois pas y mettre Tim ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Bizarre, pourquoi? Ca permet de planifier et aux enfants/parents de s'organiser ...
    Les devoirs sont toujours faits sur de la matière vue en classe. Si tu veux un exemple : jeudi passé, ils ont vu 10 mots de vocabulaire n°6 (VOB), pour mardi, les enfants doivent avoir écrit chaque mots 4 fois et pour vendredi, ils ont la dictée sur ces mots-là.
    Pour les leçons, c'est la même chose ... vers le milieu de la semaine, ils reçoivent une poésie, déjà vue et lue en classe, qu'ils doivent connaître par cœur pour le jeudi suivant.
    C'est donc assez répétitif d'une semaine à l'autre.

    Pour l'étude, c'était comme ça chez Emy jusqu'à l'année passée. Depuis, elle a compris que si elle bossait à l'étude, elle n'avait plus rien à faire à la maison et donc travaille, même si les quelques autres chahutent :-)
    Chez Kyky, d'office, tous les enfants non repris à 15h30 vont, par année d'apprentissage, à l'étude jusqu'à 16h. Ils font leurs devoirs individuellement et ils revoient, par exemple, les poésies tous ensembles et franchement, les enfants retiennent bien mieux que lorsque c'est moi qui le fait à la maison :-)

    RépondreSupprimer
  10. @Alokylemy : Ca me semble sans doute bizarre parce que je n'en ai pas l'habitude... ^^ C'est sûr que c'est toujours mieux que d'avoir le soir même pour le lendemain quand on y pense.

    RépondreSupprimer
  11. Même avec des tas de précautions c'est toujours une corvée pour ma fille et pour moi même si on a de bons moments... mais forcément en rentrant tard le soir, les devoirs c'est le mercredi et le week end :(

    RépondreSupprimer
  12. @Carole Nipette : Ah mince :(
    Tu travailles surement et du coup peut-être aussi pour ça que c'est une crovée. C'est vrai que c'est plus facile pour moi de gérer les devoirs à la sortie de l'école vu que je suis à la maison.

    RépondreSupprimer
  13. Ma mere ne pourais jamais faire ca
    Horreur

    Dsl pour les fautes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ta mère ne pourrait jamais faire ça ?

      PS : Ne t'en fais pas pour les fautes ;-)

      Supprimer

A bientôt !