mercredi 27 novembre 2013

Ses premières fois à la garderie de l'école




Avoir le permis, c'est bien. Avoir 2 voitures en état de fonctionnement, c'est mieux !

Hé oui, la voiture de ConjointChéri est tombée en panne... Sauf qu'il en a grand besoin pour travailler. Comme il nous fallait rapidement une solution en attendant les réparations, il a été décidé qu'il prendrait la mienne. Après tout, Tim a une carte pour prendre le car scolaire et l'école de a une garderie, non ?

Depuis lundi matin, j'ai repris ma routine des années précédentes : je parcours un kilomètre à pieds pour emmener les garçons à l'école. Tim prend le car et je ne le récupère que le soir tandis que allait pour la première fois à la garderie juste après que son frère soit parti avec le bus scolaire.

J'ai tout expliqué à le dimanche. Il sortait d'une gastro, de 6 jours passés avec moi (on a compté avec la maîtresse : depuis le début de l'année scolaire, a été à l'école 18 matinées... Merci les microbes !) et la nuit de dimanche à lundi a été dure... s'est réveillé de nombreuses fois en pleurant mais il ne semblait pas réveillé. Peut-être que cette histoire de garderie le travaillait ? Toujours est-il que lundi matin, il n'avait aucune envie d'y mettre les pieds.

Heureusement, c'est son ATSEM qui s'occupe des enfants à la garderie. Il n'était donc pas perdu et il y avait déjà de nombreux copains présents. Il a fait du coloriage et à sa disposition, il y avait aussi des Duplo et des Kapla. Finalement, il connaissait le lieu, les personnes présentes alors tout s'est passé pour le mieux mais j'ai quand même eu un gros pincement au coeur de le laisser et je n'ai pas pu m'empêcher de rester aux aguets à la fenêtre pendant quelques minutes pour m'assurer que tout allait pour le mieux.

Hier, c'est lui qui a réclamé à aller à la garderie. Et j'ai peur qu'il demande à y aller une fois que nous aurons récupéré la voiture, sauf qu'il n'en est pas question. Son ATSEM fait garderie bénévolement et même si pour nous aussi, parents, c'est gratuit, je me sentirais mal d'y mettre me sachant à la maison.
Là, c'est différent : le temps de rentrer avec lui à la maison, il sera déjà l'heure de l'emmener à l'école donc autant qu'il reste au chaud et qu'on ne fasse pas les allers-retours inutilement.

Croisons tout de même les doigts pour que la voiture soit réparée ce week-end, avant que la pluie, habituelle ici, ne fasse son entrée et ne me décourage à faire ce kilomètre maudit 3 fois/jours...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt !