mardi 20 mai 2014

T comme Tim. T comme Terreur ?!




Tim, c'est le plus posé de mes 2 garçons, le plus introverti, le plus "sage".

Enfin, ça, c'était jusqu'à il y a une petite semaine. Depuis quelques jours, Tim fait ressortir son côté sombre.

Je me dis que je dois être bien trop cool parce qu'il ne devient une petite terreur qu'en ma présence : il me répond, n'obéit pas, fait le contraire de ce que je lui demande ou alors me demande quelque chose, je lui dis non et il le fait quand même ou alors insiste, insiste jusqu'à ce que... je cède ou que ça m'agace et que je l'envoi dans sa chambre, n'en pouvant plus devant son comportement.


Vendredi dernier, Tim a poussé le bouchon trop loin et je l'ai envoyé faire un tour dans sa chambre. Sauf qu'une fois dans celle-ci, il s'est mis à taper dans les murs, dans les meubles et je me suis retrouvée démunie. Que faire ? Monter et lui hurler dessus ? Je ne crois pas que ça aurait changé grand-chose. Au contraire, il aurait trouvé une faille et aurait remis ça les prochaines fois.
Lui mettre une fessée ? Eh bien non. Tout simplement parce qu'on a décidé avec ConjointChéri de ne pas lever la main sur nos enfants. Je mentirai si je disais que je n'y ai pas pensé parce que vraiment, j'en avais ras-le-bol. Mais ça aurait juste apaisé ma colère avant de me faire culpabiliser...
Alors je n'ai rien fait... J'ai pesté en silence et je l'ai laissé faire sa crise dans sa chambre.


En en discutant un peu plus tard dans la soirée avec ConjointChéri, il m'a dit que j'aurai dû le priver de quelque chose durant quelques jours (TV ou DS par exemple). Je n'y ai même pas songé sur le moment. Je me suis vraiment sentie impuissante à me demander "Et je fais quoi maintenant ?".
Et dire qu'il n'a que 6 ans... Je me demande comment je ferai quand il en aura 10 de plus et qu'il fera 2 têtes de plus que moi...
Je veux dire : je sais que je ne me laisserai pas faire, il n'en restera pas moins que l'adulte ce sera moi et pas lui et que j'aurai le dernier mot mais à quel prix ?

J'ai l'impression d'entrevoir un peu de ce qu'il sera adolescent et je me dis qu'on n'a pas fini d'en chier... Et j'espère me tromper !


Heureusement, Tim n'est pas toujours cet enfant terrible que je vous décris ici ;-)

6 commentaires:

  1. Mathis leo font pareil avec nous!!!
    ils y a des jours ou c est tres dur!!! Mais heureusement qu ils sont la nos petits loulou! bisous poulette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a des jours vraiment difficile. Tim peut se mettre dans des colères noires et quand c'est comme ça il hurle, tape partout et ça me met vraiment les nerfs en pelote.
      Ca reste rare mais quand ça arrive, j'ai du mal à rester stoïque...

      Bises !

      Supprimer
  2. Il y a des fois c'est juste des phases, ça ne veut pas dire qu'il sera un ado pénible. Je te rejoins pour la fessée ça doit nous soulager nous et encore que sur le moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il ne sera pas un ado trop rebelle...

      Oui, la fessée, ça te soulage juste sur le moment avant de te faire culpabiliser un max après ! Alors ici, il y a longtemps qu'on lui a dit non et on s'en porte très bien :)

      Supprimer
  3. Ah ! Tu me fais penser à une jolie crise de nerfs que nous a piqué Ly Lan dimanche soir. C'était plutôt violent alors je lui ai suggéré de mordre son doudou pour calmer ses nerfs (petite, je mordais fort mon oreiller quand j'étais énervée, ça avait tendance à me calmer). Mais ça a mis longtemps a passer. Comme toi, nous sommes dans une phase où elle répond, rechigne, râle, n'obéit pas... Je la punie régulièrement, ça la calme pour un temps mais ne l'empêche pas de recommencer. L'autre jour elle m'a sortie qu'elle ne voulait plus être ma fille... (4 ans et demi, la nénette, hein^^) Et comme toi, je la vois ado et je me dis "Bordel, on va en chier" ! Mais après tout, peut-être pas. Ces crises de rébellion précoces empêcheront peut-être une crise d'ado trop violente, va savoir ;-) En tout cas tu n'es pas seule ! Bises et courage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu as raison et que ces crises de rébellion précoces ne sont pas un avant-goût de ce que sera l'adolescence... Parce que je me sens assez démunie face à ses réactions :-/
      J'aurai envie de le secouer et en même temps de m'isoler pour ne pas l'entendre crier, taper dans les meubles... Alors je reste dans mon coin en attendant que la crise passe pour que mes mots ne dépassent pas ma pensée et que je ne le blesse pas en paroles.

      J'essayerai de le faire mordre dans un coussin le prochain coup ;-)

      Bises !

      Supprimer

A bientôt !