vendredi 26 septembre 2014

Des frères, c'est comme les montagnes russes




Il y a votre complicité qui m'attendrit et fait s'envoler mille papillons dans mon ventre. Ces moments uniques où rien ne pourrait vous séparer.

Lorsque vous vous embrassez le matin devant la grille de l'école alors que vous allez devoir vous quitter.
Lorsque je vous entend jouer ensemble dans vos chambres sans heurts et sans cris, que vous inventez des histoires inimaginables.
Lorsque vous vous félicitez d'un progrès.
Lorsque vous vous consolez d'un gros chagrin, d'une punition, d'une injustice. Juste parce que vous êtes deux. Juste parce que ce lien vous unis fortement.
Lorsque vous vous retrouvez à la sortie de l'école et que vous courrez l'un vers l'autre et vous enlaçez.
Lorsque vous prenez le temps de faire des choses ensemble sans rien imposer à l'autre, en respectant les envies de chacun.

Ces moments que je grave dans ma mémoire parce que c'est comme ça que je vous aime, parce que c'est comme ça que j'ai imaginé votre fraternité, parce que même si vous ne pourrez pas toujours vous entendre sur tout, même si il y aura des mésententes, je vous veux solidaire, je veux que ce soit vous contre le monde entier, je ne veux pas que vous vous perdiez de vue, je ne veux pas que de futiles disputes vous sépare, ni aujourd'hui et encore moins lorsque vous serez adultes...



Mais malheureusement, du haut de vos jeunes âges, il y a ces moments dans la journée où j'aimerai être loin de vos chamailleries, loin de mon coeur qui fait des triples sauts périlleux à vous entendre vous battre...
Lorsque vous prenez un malin plaisir à gribouiller le dessin de l'autre.
Lorsque vous vous disputez des jouets ou refusez même de vous les prêter.
Lorsque vous n'êtes pas d'accord sur l'histoire que vous être en train d'inventer.
Lorsque vous vous griffez, tapez alors que vous savez pertinemment que c'est interdit.
Lorsque vous vous hurlez dessus comme deux possédés et que le conflit ne se règle pas sans notre intervention.


Des frères, c'est comme des montagnes russes : des sentiments qui peuvent être emplis d'amour pour finalement tourner aussi vite à la mésentente... Et ne rien savoir faire que d'attendre que vous soyez disposé à vous entendre de nouveau...

C'est pourtant tellement bon de vous voir rire des mêmes blagues, nous faire des farces, vous voir unis contre nous.


Je vous veux amis plutôt qu'ennemis... Mais vous êtes frères tout simplement. Avec ses hauts et ses bas.

11 commentaires:

  1. Ils sont surtout 2 êtres humains avec leurs caractères, leurs envies ... avant d'être 2 frères ;)

    Ils ont le droit et auront toujours ce droit de ne pas être d'accord, de ne pas avoir envie ... parce qu'avant d'être frères, ils sont 2 personnes ;)

    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mais c'est dur pour une Maman de voir ces enfants être en désaccord. Surtout quand ils s'hurlent dessus (ce qui arrive très souvent) et qu'ils se tapent dessus (ça c'est la nouveauté de ces derniers jours).

      Même si je sais que les liens du sang ne les obligent en aucun cas à s'aimer ;-)

      Supprimer
    2. Tu me fait penser à ma belle-mère...et à force d'avoir ce désir de "contrôle", a force de vouloir se mêler des relations de ses enfants, à tout gâcher. Ses 2 fils ne se parlent plus... Mais je peux comprendre, qu'on a envie d'une fratrie unie ... mais ça je pense que ça n'est que dans les films ;) comme le prince charmant ;) ahah

      Supprimer
    3. Je ne sais pas si c'est utopique. J'ai 6 frères et soeurs de 32 à 11 ans et on est vraiment unis. On peut rester des mois sans se voir, on peut avoir des avis différents, se prendre un peu la tête, je crois qu'on essaye tous de mettre nos p'tites querelles de bac à sable de côté pour continuer à être soudé et je crois que ça nous importe tous de nous savoir ensemble en cas de coup dur.

      Et pourtant je sais qu'enfant, il y en a eu des disputes et de violentes bagarres entre nous... J'ai même été des mois à ne plus parler à certains vers 18/20 ans. Mais aujourd'hui, je ne m'imagine pas ne plus les voir ne serait-ce que 5/6 fois/ans (même si on habite tous à 15/30 minutes des uns et des autres).

      On verra bien, de toute façon, je ne pourrai pas être maîtresse de leur relation plus tard...

      Supprimer
    4. oui mais voilà, ça ce sont des relations normales. C'est entre vous, et tes parents ne se mêlent pas de vos différends, enfin je n'ai pas l'impression.
      Avant que ma belle-mère ne se mêlent de ce qui ne la regardaient pas, tout allait plus ou moins bien. On se voyait, on discutait, rigolait ... depuis qu'elle a mit son grain de sel à distance pour ses 2 fils, on ne s'est plus parlés, vus. Alors qu'entre eux et nous, il n'y a rien eu vraiment ... Comme il n'y a vraiment rien eu entre eux mon homme a tenté au début de "renoué" en lui disant qu'on était chez ses parents (il habite à 200m) si il voulait nous voir ... et il n'a pas répondu, donc bon, on fait notre vie, et on vit plutôt très bien comme ça :) Et quand à ma belle-mère, elle devrait s'occuper un peu de chez elle déjà ... ;)

      Supprimer
  2. Comme c'est beau :) he oui dans une fratrie il y a l'amour et forcement les bagarres aussi lol.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on ne peut pas avoir l'un sans l'autre malheureusement ^^

      Supprimer
  3. Isabelle
    Avis personnel, il vaut mieux un peu d'opposition que de voir l'un systématiquement plier devant l'autre. Leur relation n'en sera que plus saine quand l'âge viendra. Et puis les chiens ne font pas des chats petite belle sœur ;) Bisous à tous les 5.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est sûr, Lù plie déjà trop souvent devant Tim lors de leurs jeux donc dans un sens c'est sain qu'il se rebelle de temps en temps. Mais c'est difficile parfois de les voir se prendre le chou comme ça :(

      Bisous !

      Supprimer
  4. C'est un très beau texte on ne peut plus vrai. Tes enfants évoluent dans une famille unie, ils engrangent certainement beaucoup de beaux souvenirs des réunions familiales, il est fort probable que plus tard ils s'en inspirent =)
    Gros bisous à vous 5

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère vraiment qu'ils s'en inspireront, j'en serai très heureuse et fière :)

      Gros bisous et bon week-end ! :)

      Supprimer

A bientôt !