vendredi 17 octobre 2014

ConjointChéri




J'aurai tellement de choses à te dire, tellement de choses à t'écrire mais je ne sais jamais par quoi commencer.
Par le début peut-être ? Par cette jeune fille que j'étais qui attendait, du haut de sa fenêtre, de te voir passer pour vite sortir le chien et t'entendre me dire "Bonjour". Comme une midinette.
Jamais je n'aurai osé t'aborder. Je sortais du cancer, de la chimio, de la radiothérapie. Je me sentais si moche avec mes trois poils sur le caillou, tellement inintéressante...

Finalement, il a eu lieu ce premier rendez-vous. Le premier et le dernier.
Tu ne m'as rien caché : ton fils, les raisons de ton divorce, l'homme que tu étais, ce que tu voulais et les erreurs que tu ne referais pas.
C'est bizarre parce que je n'ai jamais mis ma prothèse capillaire en ta présence. Je ne voulais pas tricher, je voulais que tu m'acceptes telle que j'étais, sans artifice, sans faux-semblant.
Le premier et le dernier rendez-vous car on ne s'est plus quitté, dès le lendemain nous vivions ensemble, dans cette grande maison en rénovation que tu venais d'acheter.

Je suis tombée amoureuse de toi lorsque tu t'es agenouillé devant moi, que tu m'as embrassé dans le cou et que tu m'as dit que tu ne me ferais aucune promesse mais qu'on allait essayer, se laisser une chance de vivre quelque chose.

Et je tombe amoureuse de toi chaque fois que tu poses ce regard d'amoureux sur moi, chaque fois que tu as ce petit sourire timide, coquin et enjôleur, chaque fois que tu me dis ces mots qui me font me sentir si merveilleuse, chaque jour qui passe.
J'espère tellement te rendre aussi heureux que tu me rends heureuse, j'aimerai tellement en faire plus pour toi, te combler autant que tu me combles. J'espère y parvenir un jour.

Evidemment, il y a la routine. Evidemment, il y a nos petites habitudes. Evidemment, on manque de petits moments rien qu'à nous, de moments en amoureux. Evidemment, tout est un peu prévisible et répétitif puisque nous sommes une famille. Mais je t'aime.

Je t'aime. En ce moment un peu et envers contre tous, un peu toi et moi contre le monde entier et je me met à regretter de ne pas avoir poursuivi notre projet de nous éloigner. Mais l'important, c'est nous. C'est ce que nous avons fondé. L'important, c'est que l'on s'aime.

Je sais que rien n'est acquis. Je sais que notre amour pourrait s'éteindre. Mais j'espère qu'on saura le préserver, qu'on saura se renouveler, qu'on saura pimenter notre vie pour s'aimer encore et encore. Parce que tu es mon équilibre, ce en quoi je crois.


Je t'aime de tout mon coeur mon N'Amour et je te souhaite un joyeux anniversaire. Puisse cette nouvelle année t'apporter enfin tout ce que tu mérites et espères. Je serai là quoi qu'il arrive.

Avec tout mon amour,

Ta Loulou 

4 commentaires:

  1. Quel joli texte ! C'est très tendre, très joliment dit. On comprend la puissance de tes sentiments et on comprend même tout ce qui n'est pas dit, tout ce par quoi tu es passée... Bravo pour ce texte, tu as de la chance de l'avoir près de toi mais à mon avis c'est réciproque !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, je l'aime vraiment au delà de tout et je ne suis pas sûre que lui ai de la chance de m'avoir près de lui, je suis une vraie casse-bonbons ;-D

      Supprimer
  2. roh, c'est trop beau ! C'est une magnifique déclaration que tu lui fait :) Encore joyeux anniversaire à ton amoureux et longue vie à votre amour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Valérie !
      Puisse notre Amour durer toujours...

      Supprimer

A bientôt !