mardi 27 janvier 2015

Ne plus avoir de bébé à la maison : voir le bon côté des choses




# Quand  est malade, qu'il se réveille 15 fois par nuit, on est bien heureux de ne pas avoir en plus un nouveau-né à nourrir en pleine nuit.

# Quand on a décidé de se faire un ciné ou un resto, on est bien content de ne plus avoir à préparer un sac à langer et de partir sur l'instant sans craindre de déranger qui que ce soit avec les pleurs ou les cris d'un bébé.

# Quand on n'a plus (ou presque) à attendre la fin de la sieste de bébé pour faire ce qu'on avait prévu.

# Quand Papi & Mamie prennent les garçons à dormir pendant une nuit ou deux et qu'on se retrouve en amoureux, ça nous fait du bien. Plus de bébé qu'on ne veut pas imposer à Papi & Mamie parce que les couches, parce que les biberons, parce que trop de contraintes... On profite juste de notre soirée parce qu'on sait que Tim &  sont heureux là où ils sont :-)

# Quand les nouveaux horaires des écoles (Tim reprend à 13h50 et fini à 15h20) me font penser que faire dormir un bébé dans l'après-midi deviendra mission impossible...

# Quand je suis à la recherche d'un emploi et que je m'inquiète moins de faire garder les garçons que de faire garder un nouveau-né. Parce que les garçons sont scolarisés et qu'ils n'auront besoin d'être gardé que le matin avant l'école, parce que Mamie viendra les chercher à la sortie de l'école le soir alors qu'il faudrait une nourrice à la journée ou une place en crèche pour un bébé.


J'ai encore du mal à me dire qu'on n'aura plus jamais de bébé à la maison mais pour le moment j'ai envie de retrouver un travail, de profiter de notre vie de famille à 5 et il faut bien avouer qu'on savoure quand même les grasses mat', de sortir sans avoir à préparer des tonnes d'affaires et d'avoir des enfants qui grandissent et n'ont plus besoin de nous pour faire tout ou presque.

8 commentaires:

  1. vi c'est sûr que vu comme ça, il y a des tas d'avantages ;) Nous on a pas les grasses mat' ni les sorties/soirées en amoureux :( personne pour les garder. Les nuits se sont arrangés pour la petite, mais c'est la grande qui fait suer la nuit en ce moment...donc en fait on a pas tant d'avantages que cela nous :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette nuit Lù a été malade et franchement de me lever 5/6 fois, ça fait passer l'envie d'avoir un nouveau-né et de devoir se lever la nuit + gérer les grands...
      On l'a mis dans notre lit pendant un moment et de lui-même il a demandé à retourner dans son lit, il n'aime pas dormir avec nous je crois lol

      Ce soir je suis vraiment naze et je suis franchement contente de ne pas avoir un petit estomac à nourrir toutes les 4 heures ;)

      Et puis si je retrouve un job, je penserai surement moins à avoir de nouveau un bébé et l'envie me passera même peut-être complètement :P

      Supprimer
    2. Tu risques d'être déçu petite belle sœur. Mon travail ne m'empêche pas d'y rêver. Même si j'ai déjà l'impression de ne pas avoir assez de temps pour Antoine qui me demande de jouer avec lui constamment alors qu'il faut gérer les repas, le ménage, les courses, le linge, les papiers ... et tout ça sur 2 jours de week end. Mais je comprends cette impression de liberté retrouvée. On compte bien confier Antoine à belle-maman pour la ST VALENTIN ce qui était inimaginable il y a quelques mois !!!! Biz. Isabelle.

      Supprimer
    3. Je pense que au moins les premiers mois, je serai tellement investie dans mon nouveau job que j'y penserai forcément moins et ne voudrait pas prendre le risque de perdre mon travail.

      Profitez bien pour la St Valentin, ça va vous faire du bien ;-)

      Bisous !

      Supprimer
  2. coucou
    Ben nous tout pareil !!
    j en ai reparle hier avec phil!! C est encore assez dur de dire qu il aura plus de bebe dans cette grande maison , mais voila quand on pense a tout comme tu le dit si bien un peu plus haut..Il n y aura plus de bebe... des bisous poulette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne se ferme pas la porte au bébé mais on n'y pense moins et pour moi ça n'est plus une fatalité même si je sais que ce petit dernier me manquera toujours si on ne devait pas l'avoir.

      De toute façon, tout se jouera dans les mois à venir : si je retravaille rapidement alors nous n'aurons pas d'autres enfants. Donc on verra ^^

      Supprimer
  3. bonjour , je viens de découvrir ton blog et très franchement , je l'aime beaucoup , il y a un peu de tout et c'est vraiment des blogs comme cela que j'aime . J'en tiens un aussi sur la même veine que le tien . pour ton sujet , je t'avou nous sommes encore en mode couche , avec les nuits courtes qui vont avec !! Mais comme pour toi je n'imagine pas n'avoir que 2 enfants , un petit troisième ( dans pas mal d'année quand même , sera le bienvenue) . Merci en tout pour ton blog que j'espère visiter souvent . Et si le coeur t'en dit voila le mien : alacasadanais.canalblog.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup pour ton gentil commentaire :-)

      C'est quand même bizarre dans un sens que j'ai envie de retourner dans les couches et les nuits pourries alors qu'on s'en sort bien en ce moment (à part quand les enfants sont malades). On est vraiment bizarres nous les nanas ;P

      Supprimer

A bientôt !