vendredi 19 juin 2015

L'ami invisible




Edouard et Gabriel ont débarqué dans nos vies alors que Tim était devenu le souffre-douleur de deux de ses camarades à l'école.
Un soir, a fait une bêtise et il a clamé haut et fort que ce n'était pas lui mais ses deux comparses qui avait fait ça : Edouard et Gabriel. Bizarrement, les prénoms des deux garçons qui embêtaient Tim à l'école. Et aujourd'hui ils sont toujours présents.
Une bêtise dîte à table ? Un gros mot qui fuse ? Les enfants qui chahutent dans leurs lits au lieu de dormir ? Un trou creusé dans le jardin ? Un ballon qui atterrit sur le chemin de l'impasse ? affirme que ce n'est pas lui ni son frère, c'est encore la faute de Edouard et Gabriel.

Ils ne sont pas vraiment ses amis. ne les cite jamais lorsqu'il fait de bonnes choses, ils sont toujours responsables de ses frasques ou de celles de son frère.

Il m'est arrivé une fois d'ouvrir la porte d'entrée et de dire à qu'on les avait mis dehors parce qu'on en avait assez de leurs bêtises. On a ainsi pu terminer le repas dans le calme avant que ne nous dise que la fenêtre était ouverte et que ses amis imaginaires étaient de nouveau parmi nous...
Mais le plus souvent je perds patience, je n'ai pas envie d'entendre parler de Edouard et Gabriel alors que fait le zouave, que je le prend sur le fait d'une bêtise ou qu'il fait le contraire de ce que je lui demande.
Celui qui rentre le plus dans le jeu, c'est Tim. Il les inclue même dans leurs jeux. Sans doute une façon inconsciente de se venger des deux terreurs de sa classe et d'extérioriser.

Moi je souhaite juste qu'ils sortent de nos vies aussi vite qu'ils y sont entrés...

2 commentaires:

  1. J'ai connu un passage de ce genre récemment avec mon Grand, j'en ai d'ailleurs parlé sur le blog (le billet s'appelle "Le grain de sable"). Il avait deux camarades de classe qui manquaient justement de camaraderie. Je l'entendais souvent citer leurs prénoms à la maison : c'était une façon pour mon Grand d'attirer notre attention sur ce problème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème a été résolu pourtant mais les garçons continuent de faire "vivre" Edouard et Gabriel...

      Supprimer

A bientôt !