jeudi 6 août 2015

Je photographie mes enfants de Stéphanie Leporcq {lecture du moment}




Résumé : A l'ère du numérique, il n'a jamais été aussi simple de faire des photos, mais nos chères têtes blondes ne sont pas si faciles à photographier.
Le but de ce livre n'est pas de faire de vous un photographe professionnel, mais de vous permettre, avec vos moyens, compétences et envies de réaliser de belles photos de vos enfants au quotidien.

Sont délivrés au fil des pages conseils, pistes et idées pour immortaliser de beaux souvenirs, faire des photos amusantes, originales, vivantes et spontanées... qui vous ressemblent !



A l'ère du numérique, nous photographions en masse. Parfois avec un appareil photo de pro, souvent juste avec un compact numérique et bien plus souvent encore munis de nos smartphones, retouchant nos photos de ci de là avec les filtres que nous offre Instagram par exemple.

Nos enfants sont pour la plupart d'entre nous au centre de nos photos. Mais ce n'est pas pour autant que le cliché que l'on prend nous satisfait et renvoie l'image et les émotions que l'on souhaitait transmettre.

A travers cet ouvrage qu'est Je photographie mes enfants, Stéphanie Leporcq nous apprend en premier lieu à connaître notre appareil photo que ce soit un compact numérique, un bridge, un hybride ou un reflex.
J'ai beau avoir mon appareil depuis 5 ans, je ne savais pas pour autant ce que signifiait les modes P, S, A, M, C et me contente jusqu'alors d'utiliser le mode SRauto, laissant l'appareil photo décider pour moi des réglages, obtenant donc toujours la même chose : jamais de flou d'arrière plan, jamais de jeu de lumière, ... C'est dommage quand on y pense.

Grâce à ce livre, j'ai commencé à saisir ce que signifiait certains termes comme la vitesse d'obturation, l'ouverture de diaphragme, la sensibilité ISO. Autant de choses qui m'étaient inconnues jusqu'alors alors que bien utiles ! Ca m'a donné envie d'en savoir plus et de me documenter sur ce qu'il est possible de faire ou pas avec mon appareil, de commencer à l'apprivoiser et de sortir du mode auto.

Cet ouvrage est composé de 7 grands chapitres :
- Quel appareil pour la photo d'enfants ?
- Un soupçon de technique et de composition
- L'attitude à adopter
- Changer de décor
- Retoucher et améliorer ses photos
- Imprimer, conserver, partager
- Paroles de photographes


A travers cet ouvrage, l'auteure nous permet de sortir des clichés de monsieur et madame tout-le-monde pour faire des photos qui nous ressemblent, pour réaliser de jolies photos de nos enfants au quotidien. Des photos amusantes, émouvantes, originales, spontanées et personnelles et on sait combien ça peut être difficile avec des enfants qui bougent, sautent, rient, pleurent et tout ça en quelques minutes. L'auteure partage d'ailleurs avec nous nombre de ses photos pour que nous nous rendions compte du rendu que l'on peut avoir selon les différents réglages faits avec notre appareil photo.

Ce livre se lit vraiment vite et les photos partagées par Stéphanie Leporcq et les autres photographes donnent vraiment envie d'apprendre à faire de belles photos, de prendre entièrement possession de son appareil, d'apprendre à l'apprivoiser.

J'ai beaucoup appris avec ce livre même si il me reste encore des choses à découvrir et à comprendre et surtout le plus gros de l'histoire : apprendre enfin à dompter mon appareil photo pour faire ressortir des émotions dans mes photos, j'aimerai beaucoup savoir flouter mes arrières-plans pour ne faire ressortir que ce que je veux en premier plan, apprendre à jouer avec la lumière, apprendre à figer un objet en mouvement, ... J'ai du travail pour y parvenir mais je vais me pencher très sérieusement dessus :-)


Pour découvrir le travail de l'auteure : emilolaphotography.fr


Pour info :
Paru le 11 Juin 2015
132 pages
10€
ISBN : 978-2-212-14246-4

1 commentaire:

  1. I always used to read paragraph in news papers but
    now as I am a user of web thus from now I am using net for articles,
    thanks to web.

    My web site ... Best Hair Salon Tampa

    RépondreSupprimer

A bientôt !