mercredi 9 mars 2016

La maison qui avance à tous petits pas




Quand j'ai rencontré ConjointChéri, il venait d'acheter sa maison. Des travaux il y en avait et il y en a encore. Parfois à mon grand désarroi...
Et puis comme on change d'avis comme de chemise, on n'est pas prêt de les terminer...

Quand ConjointChéri a emménagé, il n'avait que l'Ado. Il avait donc prévu de lui laisser la moitié du premier étage et de prendre le second pour lui. Si bien qu'il avait cassé quasiment toutes les cloisons du premier.
Et puis je suis arrivée et très rapidement nous avons eu Tim. On a choisi de séparer la chambre de l'Ado en 2 pour en faire une à notre bébé.

Le second étage qui devait être entièrement à nous est finalement devenu la chambre de Tim et la chambre de . Et nous avons finalement pris l'ancienne chambre de Tim au premier (dont la déco est toujours le thème savane...).

Je pensais que d'ici un an on installerait Bébé dans la chambre de et finalement ConjointChéri me parle de remonter une cloison au premier pour lui faire sa chambre. Ceci dit je préfère, ça fera moins loin lorsqu'il faudra calmer ses pleurs la nuit :P Et garde son espace personnel.
Mais du coup, la maison reste toujours plus en moins en travaux puisqu'on casse des cloisons, qu'on les remonte quelques années plus tard, qu'on décide de changer l'emplacement des pièces, ... Je ne sais pas si on la verra finie un jour.

A tout ça, il faut ajouter :
- la déco qui est quasi inexistante à la maison parce qu'aucune pièce n'est vraiment finie
- la cuisine qui va devenir salon et le salon qui va devenir cuisine
- la "véranda" qui finalement deviendra une pergola
- et tout ce que j'oublie...

C'est la maison qui avance à petit pas, au gré des naissances, au gré de nos envies et surtout au gré de nos moyens. Elle est loin d'être parfaite. Je suis loin de l'aimer. J'en ai même parfois un peu honte.. Mais elle voit grandir nos enfants. Elle nous offre des jours heureux et au final peut-être que c'est ça l'essentiel ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

A bientôt !