mardi 18 octobre 2016

La mastite




Je n'avais pas prévu d'écrire sur ce sujet et finalement après qu'une nana que je suis sur Instagram ai eu une mastite et qu'à l'hôpital on l'ai incité à stopper son allaitement, j'ai décidé d'en parler parce qu'une mastite n'empêche pas l'allaitement, bien au contraire même !

Pour ♥Tim♥ & ♥Lù♥, je n'ai jamais eu de mastite, j'ai découvert ce mal avec ♥Ruben♥.

Une mastite, c'est une inflammation des canaux lactifères.

La première mastite que j'ai fait, ♥Ruben♥ avait 3 semaines, on était à Bordeaux chez l'une des soeurs de ConjointChéri. J'avais mal au sein droit +++, j'avais des étourdissements, je sentais bien que je n'étais pas en forme. D'ailleurs ce jour-là ConjointChéri devait aller chercher du matériel pour faire quelques travaux mais je lui ai demandé de reporter pour aller m'allonger et me reposer. Finalement avec beaucoup de repos et de tétées (alors que ça faisait un mal de chien et que je redoutais de faire téter ♥Ruben♥ au sein douloureux), s'est passé rapidement puisque le lendemain je n'avais plus rien qu'une faible douleur au sein.

La seconde fois, c'était le mois dernier. Je me suis levée un matin avec 38,9°C, des étourdissements, des courbatures et un mal de sein affreux et insupportable. On était de baptême mais j'ai préféré que ConjointChéri me conduise aux urgences.

Arrivés là-bas, la fièvre était montée à 40,3°C, heureusement en voyant mes antécédents on a été rapidement pris en charge (cancer, septicémie, ...), seulement les médecins pensaient me garder. Mais sans ♥Ruben♥ et en me demandant de stopper l'allaitement. J'ai refusé. Pire j'ai dit que si je ne pouvais pas garder mon bébé avec moi, je partais, que je refusais d'arrêter l'allaitement. L'interne a dit que je ne pourrais pas garder ♥Ruben♥, que l'arrêt de l'allaitement ce serait quasiment une obligation. Et moi je répétais à ConjointChéri que je ne resterai pas, qu'on allait rentrer et tant pis.
Je trouve d'ailleurs assez dingue qu'en 2016, on préconise l'arrêt total de l'allaitement au moindre souci et qu'une jeune mère allaitante ne puisse pas garder son nourrisson auprès d'elle en cas d'hospitalisation...

Pendant le trajet qui nous menait aux urgences, j'avais consulté le site de la Leache League et j'avais des noms d'antibios compatibles avec l'allaitement à donner aux médecins.
Finalement, après nous avoir installé dans une chambre, le médecin m'a annoncé que j'avais une mastite, qu'en prenant des anti inflammatoires et en faisant téter ♥Ruben♥ +++, ça rentrerait vite dans l'ordre. Et en effet, 2h après notre entrée à l'hôpital, la fièvre avait déjà disparue rien qu'en faisant téter ♥Ruben♥ au sein douloureux et dans l'après-midi tout allait beaucoup mieux (sauf la douleur au sein).

Alors sachez-le : une mastite n'empêche pas l'allaitement, au contraire ! Si la mise au sein est archi-douloureuse, le soulagement arrivera rapidement.
Peut-être que vous aurez besoin d'anti inflammatoires, peut-être même d'antibiotiques mais encore une fois certains sont compatibles avec l'allaitement, il faut juste le savoir ! ;-)

2 commentaires:

  1. Je trouve très bien de rappeler que l'arrêt de l'allaitement n'est en aucun cas la solution à une mastite ! Merci !
    J'en ai fait une pour ma fille mais heureusement je suis allée voir une sage-femme conseillère en lactation et grâce à ses conseils tout est rentré dans l'ordre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve ça tellement dommage qu'au moindre souci de santé de la mère ou de l'enfant on remette l'allaitement en question alors qu'il suffit de s'informer pour savoir qu'on peut se soigner ET allaiter, l'un n'étant pas incompatible avec l'autre ;-)

      Supprimer

A bientôt !