mardi 31 janvier 2017

100g de bonheur {Janvier 2017}




{ Pour connaître la joie, il faut partager. 
Le bonheur est né jumeau. }
Lord Byron



J'avais envie d'un nouveau RDV pour cette année. Un nouveau rendez-vous pour noter mes bonheurs de chaque mois. Une façon de ne retenir que le meilleur et de laisser les mouises de côté. Allez hop, c'est parti pour cette première !


🔺 Avoir commencé l'année avec la plus jeune soeur de ConjointChéri et son mari, à rigoler autour d'une partie de Chromino.

🔺 Refaire les chambres des garçons : Lù a pris ses quartiers dans la chambre de L'Ado (qui a quitté le nid l'été dernier). Tim a investi notre chambre, qui sera bientôt celle de Ruben, en attendant qu'on monte des cloisons pour faire la sienne, la définitive et nous, nous avons investi tout le dernier étage (avec Bébé qui pour le moment dort dans notre chambre).

🔺 J'ai vu tous mes frères et soeurs ce mois-ci. Je vais essayer de faire en sorte de les voir une fois/mois minimum. C'est pas toujours évident avec les emplois du temps de chacun... Et c'est bien dommage car on vit à 15/20 minutes les uns des autres.

🔺 Ca a été Noël jusqu'au 08 Janvier pour les enfants ! ConjointChéri ayant "perdu" son emploi en fin d'année, j'ai eu peur pour leur Noël, finalement ils ont été pourris-gâtés ! On a eu une rentrée d'argent inespérée et ça a fait du bien de voir briller leurs yeux même si ce n'était pas forcément raisonnable... Et la famille les a pourri-gâtés autant que nous !

🔺 Je me suis commandé un calendrier mural personnalisé sur Photoweb pour la modique somme de 3,99euros. Il est vraiment joli, la finition est belle, je suis plutôt satisfaite de mon achat 😃

🔺 Sur le site Croquons la vie de Nestlé, il y avait 10 000 Dolce Gusto à remporter avant les fêtes. J'ai reçu un mail + un SMS pour une livraison et je pensais que c'était un gain remporté sur Facebook mais quand ma mère m'a annoncé qu'elle avait remporté une Dolce Gusto et avait reçu le même mail et le même texto que moi, j'ai eu un doute et je me suis dit que j'aurai bien remporté cette machine moi aussi et bingo !

🔺 Tim & Lù ont été chacun tirés roi lors d'une dégustation de galette. Lù chez mes parents alors qu'on commençait à se demander si ma mère avait vraiment mis une fève dans sa galette au chocolat. Il a fallu attendre qu'il mange la toute dernière (et petite) part pour qu'enfin elle se dévoile ! Et Tim alors qu'on mangeait une galette industrielle avec un personnage de Zootopie en fève. Pas de jaloux !

🔺 Ca fait des années (oui, des années !) que j'aimerai savoir faire du crochet. J'avais beau regarder des blogs, des ouvrages, des vidéos, ça ne voulait pas... Seulement la dinette que je compte faire à mon Bébé, je la trouve plus jolie au crochet qu'au tricot... Alors je me suis mis un coup de pied au fesses, j'ai regardé la vidéo de Kokobohème pour réaliser une citrouille, expliqué pas à pas, maille après maille et ça a pris, j'ai réussi !! Bon il faut que je continue sur ma lancée maintenant et surtout que j'apprenne à lire des explications et des diagrammes, ça c'est pas encore gagné 😅
Je vais acheter le livre Le panier de la marchande au crochet pour faire une dînette bien complète à mon petit garçon 😀
Oui, je suis motivée !!!!

🔺 Lù a été invité à un anniversaire qui se déroulait au Toys R Us près de chez nous. Il a passé une belle après-midi avec ses copains, sa copine était contente du cadeau fait et pendant ce temps là on a été faire du shopping pour Tim (forcé le shopping puisque Mr en est à sa 5ème paire de chaussures depuis Septembre... 😤).
Lù est rentré avec un poster, un ballon de baudruche et zéro bonbon car il a tout mangé sur place 😁

lundi 30 janvier 2017

Le syndrôme de l'attachement






Je ne sais pas comment on en est arrivé là. Je ne me souviens même pas d'avoir vécu ça avec Tim et Lù... Et pourtant Tim était mon premier enfant et je l'ai couvé comme personne. Mais pas autant il faut croire ou pas de la même façon peut-être. Toujours est-il que Ruben a 6 mois et qu'on a un sérieux souci d'attachement tous les deux. Ou plutôt de détachement puisque là est tout le coeur du problème.

Ruben est allaité et parfois je pense que ça y fait beaucoup. Ce lien qui nous unit, ce besoin qu'il a d'être tout contre moi pour que je le nourrisse. Peut-être pour ça qu'on a du mal à se séparer tous les deux ?
Toujours est-il que je ne peux que rarement poser mon bébé et que lorsque j'y parviens c'est sur une courte durée. Qu'il ne reste dans les bras de son père qu'un gros quart d'heure. Parce qu'alors Ruben se met à hurler, mais vraiment, comme si il était mal, comme si ça lui était douloureux. Et il me cherche du regard et sitôt qu'il me voit c'est toute la peine du monde dans ses si jolis yeux bleus.
Ca me retourne les tripes de l'entendre si malheureux... Alors je le prend. Et c'est fini. Plus un pleur, plus un cri. C'est quasiment immédiat.

Je le sais que ça ne pourra pas durer comme ça tout le temps, ConjointChéri ne cesse de me répéter "Mais imagine qu'il t'arrive quelque chose, qu'est-ce qu'on va faire ? Il va se rendre malade !" et je sais qu'il a raison et je me le dis aussi tous les jours. Mais qu'est-ce que j'y peux ? Je ne sais pas faire autrement... 😥

J'aimerai parfois le poser, le confier. Pouvoir prendre un peu de temps pour moi. Pour mes aînés. Pour mon couple.
 Ne pas avoir à choisir le week-end entre ma douche ou mon petit-déjeuner parce que je sais qu'il ne patientera loin de mes bras que le temps de l'un ou de l'autre...
 Pouvoir le poser le temps d'une activité avec Tim et Lù, avoir mes deux mains et ne pas les presser parce que vite, vite, il va falloir que j'aille m'occuper de votre frère.

Ma vie tourne autour de Ruben et parfois, oui, c'est pesant. Pour moi mais aussi pour tous les membres de notre famille. Et pourtant on l'aime ce petit garçon ! Mais j'ai l'impression de ne rien faire depuis 6 mois.
Irremplaçable pour mon bébé mais inutile pour tout le reste. Je me sens vide et tellement, tellement inutile...


Bien sûr que je pourrais laisser pleurer Ruben mais ça le rendrait malade autant que moi. Autant se rendre à l'évidence, je ne sais pas faire...



Je me dis qu'il y aura du mieux quand il tiendra assis, quand il marchera (ConjointChéri dit qu'il restera accroché à mes jambes 😅)... Et en attendant je patiente. Il y a des jours où ça m'est égal, on s'aime fort et puis c'est tout, je me convainc que ça passera, il se détachera de moi tôt ou tard, je ne me fais pas de souci.
Et il y a tout ces autres où je me remet en question, où je remet cette envie d'allaitement long en question, où je me demande si cette fusion avec mon bébé est saine, si un jour ça ira mieux, si j'aurai de nouveau du temps pour Tim et Lù, du temps pour ConjointChéri. Pas 5 minutes volées ici et là, vie bâclées mais du vrai temps, qui dure, qui fait du bien et qui profite à tous...

mardi 24 janvier 2017

Le Petit Prince de Calais de Pascal Teulade




Résumé : Un jour Jonas partit. Seul.
Il abandonna sa petite maison blanche, sa plage, son pays, l'Erythrée. Sa famille surtout.
Le 1er Décembre, il rejoignit les dunes de Calais. Il y passa presque tout le mois de Décembre.
Vingt-quatre jours.
Vingt-quatre nuits.


Jonas est un adolescent de 15 ans qui vit en Erythrée. Il a une passion : la mer. D'ailleurs, il adore aler pêcher la nuit avec son père. Mais un jour on lui annonce qu'il doit partir à l'armée.
Ses parents veulent le préserver des combats, le préserver d'une mort certaine alors ils l'envoient loin de chez eux : en France, afin qu'il rejoigne l'Angleterre pour séjourner chez un cousin.

Entre son départ d'Erythrée et son arrivée en France, il y a un périple difficile, à l'instar de ce qu'on a pu entendre aux infos ces derniers mois avec le peuple Syrien : des clandestins dans des camions, des bateaux pleins d'hommes, de femmes et d'enfants sur la mer qui parfois n'arrivent jamais à quai. Et pour ceux qui y parviennent c'est l'inconnu : un pays étranger, une langue étrangère, des coutumes autres et des gens hostiles à leur venue.
Comment survit-on à cette situation quand on a 15 ans et qu'on se retrouve loin des siens pour ne pas avoir à mourir pour son pays ? Comment s'en sort-on sans un sou en poche et sans que personne ne nous comprenne ?
Jonas parviendra-t-il à rejoindre l'Angleterre ?


C'est un roman fort et pas gai du tout. Mais il a le mérite de nous ouvrir les yeux et de nous montrer la face cachée de ce que peut être la vie d'un migrant. 
L'auteur, Pascal Teulade, a imaginé cette histoire après avoir effectué un séjour dans la jungle de Calais pour Médecins du monde. Un séjour qui l'a profondément marqué, comme on peut s'en douter.
Avec le personnage de Jonas, il nous montre la détresse que peuvent ressentir les migrants, ce sentiment d'abandon qui les habitent et ça a le mérite de ne pas laisser indifférent !

C'est un roman qui nous place devant nos responsabilités et pousse à réfléchir.
Idéalement, je pense que les enfants peuvent commencer à le lire dès 11 ans. J'avais prévu de le passer à Tim après l'avoir lu mais finalement l'histoire me semble trop dramatique pour un garçon de 9 ans, je sais d'avance qu'il n'appréciera pas car il aime les livres qui le font rire et sourire mais pas ceux qui le confrontent au monde actuel.


Le Petit Prince de Calais est un joli roman à découvrir. Il est fort et pousse à la réflexion et à l'action. Et sachez que si vous l'achetez, la totalité des droits de cet ouvrage sera reversé à Médecins du monde.


Pour info :
Paru en Octobre 2016
  168 pages
9,90€
ISBN : 978-2-88908-336-7


lundi 23 janvier 2017

Mes meubles et ma déco en palettes de Françoise Manceau-Guilhermond









J'ai beaucoup de chance : ConjointChéri est bricoleur, il sait manier la perceuse, la visseuse et autres outils sans souci.
Il a fabriqué le lit de L'Ado ainsi qu'une banquette pour les garçons, en palettes. C'est joli, peu onéreux et ça plaît beaucoup aux gars d'avoir des meubles fait avec amour par leur père.
Son prochain gros projet ? Une cuisine complète en palettes pour Ruben. Je veux le frigo, la cuisinière, le four, la machine à laver, etc... Et pendant ce temps je lui ferai la dînette au tricot 😊 Il va avoir une cuisine de folie notre Loulou !
Lorsque ce sera fait, je viendrai vous la montrer, pour le moment ce n'est qu'un projet mais j'aimerai assez que notre bonhomme puisse jouer avec en fin d'année.


Si on adore faire nous-même, on manque parfois d'idées. Heureusement il y a Pinterest et les livres de bricolage tel que Mes meubles et ma déco en palettes. Dans ce livre, il y a 18 modèles pour fabriquer ses meubles et sa décoration d'intérieur tels qu'une table basse, une bibliothèque design ou encore un accroche-bijoux.







Ca donne de chouettes idées pour meubler son intérieur et son extérieur à moindre coût.


C'est un livre très complet. Il nous indique le matériel à prévoir et nous explique à quoi sert chaque outil dont on va avoir besoin. Les explications sont claires et détaillées par des schémas. L'auteure a ajoutée des idées déco pour personnaliser sa création et la rendre unique ainsi que des astuces
En fin d'ouvrage, on trouve des techniques et idées de finition.

De vous présenter cet ouvrage me donne encore plus envie que ConjointChéri commence la cuisine de Ruben et qu'on la personnalise 😚 Vivement qu'on s'y mette !!




Pour info :
Paru en Septembre 2016
98 pages
14€
ISBN : 978-2-3609-8224-0


vendredi 20 janvier 2017

Mizbox, le cube lumineux personnalisable



Cet hiver, on a découvert une veilleuse pour chambre d'enfant à colorier ! Ce petit bijou s'appelle MizBox.

Le concept ? La Mizbox est une lampe en forme de cube vendue avec un kit de 5 faces à colorier afin de personnaliser sa lampe. L'enfant peut aussi tout simplement utiliser le kit prédessiné inclus.




En plus de la lampe, on a reçu un kit Noël, un kit vierge et un kit animaux + une boîte de feutres Maped.

Evidemment, comme les fêtes de Noël approchaient, les enfants ont voulu s'essayer au kit Noël :-) On a donc colorié les différentes faces, en famille :) Les garçons avaient hâte de pouvoir exposer leur lampe cubique avec le message "Joyeux Noël".






On peut changer le kit au gré de ses envies. C'est simplissime et les enfants peuvent d'ailleurs le faire seul. Pour changer les photos, il suffit de mettre les deux mains à plat sur les côtés de la lampe et d'exercer une légère pression avec les pouces sur le dessus. Vraiment, un jeu d'enfant !





Il existe des pochettes à colorier pour les enfants de 3 à 6 ans avec des kits qui contiennent des dessins qu'il suffit juste de colorier avec des feutres, de la peinture, des pastels, ... mais aussi des kits pour les enfants de 7 à 12 ans avec des calques et des kits vierges afin qu'ils les personnalisent de A à Z.
Ca donnerait presque envie de personnaliser la lampe et de se la garder pour soi :P 



On est vraiment conquis par le principe ! Les garçons ont adoré colorier les kits et pouvoir les changer au gré de leurs envies. C'est une lampe de chevet qui s'est retrouvé dans la chambre de Lù pour son plus grand plaisir. Elle s'allume et s'éteint  grâce à un bouton situé à l'arrière, elle est donc simple d'utilisation même par les jeunes enfants.


On aime :
★ pouvoir personnaliser la lampe quel que soit l'âge de l'enfant grâce aux kits prédessinés et à ceux qui sont vierges
★ la variété de kits proposés★ 3 kits à colorier = 10,90€ (la lampe + un thème choisi + un kit = 34,90€)

On aime moins :
★ /




mercredi 18 janvier 2017

Le magazine Pirouette fait peau neuve pour 2017 !




Tim est un lecteur assidu. Il ne peut pas fermer les yeux le soir avant d'avoir lu quelques pages d'un livre.
Quand à Lù, il a beau être en CP et commencer à lire, il préfère encore qu'on lui fasse la lecture. On a donc commencé l'année en découvrant la nouvelle formule du magazine Pirouette, magazine qui convient aux enfants de 5 à 8 ans.

Ce magazine est composé :
- de 3 BD
- d'une rubrique anim'Actus qui met en avant un animal
- d'une rubrique L'ani Malin
- d'une rubrique Doc
- d'une rubrique Pourquoi ? qui stimule la curiosité naturelle des enfants
- d'une double-page Les Z'Affreux, qui est un jeu en double page centrale pour exercer le sens de l'observation
- d'un conte
- d'une double page BD-jeu pour apprendre à lire et parler anglais
- sur la 4ème de couvertures : des blagues, des devinettes et des cap' ou pas cap'
- et de 24 pages de jeux détachables










Pour 2017, le style graphique du magazine a été revu, il est plus coloré, plus joyeux et humoristique. Ce magazine stimule la curiosité naturelle et sans limite des enfants. Et il permet de passer un moment agréable avec son enfant :-)

Avec Lù, on a pris le temps de lire 2-3 pages chaque soir avant qu'il se couche. Et lorsqu'on a eu fini le magazine, on s'est attelé au cahier de jeux détachables ensemble. Lù n'aime pas faire les choses seuls, il met beaucoup plus d'entrain lorsqu'il est accompagné. Ceci dit, ça nous a fait passer des moments ludiques et drôles :-)




lundi 16 janvier 2017

Les perles à repasser en 3D




A Noël, Tim & Lù ont reçu une boîte de perles à repasser style Hama avec des créations à faire en 3D. J'ai trouvé le concept super et franchement je n'y avais pas pensé. Depuis, j'ai été faire un tour sur Pinterest et j'ai trouvé pleins de créas super sympa à faire avec les garçons.
Les boîtes qu'ils ont reçu sont pour des créations animales :




Lù avait très envie de faire un dauphin alors hop on s'est attelé à la tâche tous les deux : lui à trier les perles et moi à reproduire le schéma explicatif.



Après avoir repassé les perles puis avoir collé les différentes parties entre elles (et les avoir fait tenir toute une nuit avec des pinces à linge :D), Lù a enfin pu tenir son dauphin entre ses mains. Il adore le rendu et j'avoue moi aussi. Ce n'est pas super solide par contre donc pas à mettre entre les mains de jeunes enfants.




Et voici quelques créations sur lesquels on a craqué sur Pinterest avec les garçons :


http://www.perler.com/3d-carousel/PRPROJ-26371.html




Et vous, vous faites des créations 3D avec les perles à repasser ? Vous y aviez déjà pensé ?

jeudi 12 janvier 2017

Le parfum de l'hellébore de Cathy Bonidan


Résumé : Anne a été envoyée à Paris pour travailler dans le centre psychiatrique que dirige son oncle. Au début des années soixante, les traitements en sont encore à leurs balbutiements. Anne observe le comportement étrange d’un jeune garçon de 11 ans, Gilles, que tout le monde surnomme "le débile". Elle envoie ses impressions à sa meilleure amie au travers de lettres clandestines. Pourquoi leur correspondance est-elle interdite ? Et pourquoi Anne a-t-elle été forcée de s'éloigner des siens ?

Au centre, elle fait la rencontre d’une jeune anorexique, Béatrice, avec qui elle se lie d’amitié. Ensemble, elles remarquent ce que tout le monde semble ignorer : auprès du jardinier de l’hôpital, Gilles, qui est en réalité atteint d'autisme, cesse ses crises. Il prononce même ses premiers mots. Mais le monde psychiatrique en décidera autrement.

Des années plus tard, Sophie, étudiante en psychologie, tombe sur le journal de Béatrice et n'aura de cesse que de comprendre ce qui est arrivé à chacun. Pourquoi le journal de Béatrice s'arrête-t-il brutalement l'été de ses quatorze ans ? Qu'est devenu Gilles ? Anne et le jardinier parviendront-ils à sauver les deux enfants ?


Je ne pouvais pas commencer l'année avec un plus joli livre que celui-ci (je l'ai terminée avec Mille Soleils splendides de Khaled Hosseini que je vous recommande chaudement !). J'ai craqué sur la couverture sans en connaître le résumé et finalement c'est un réel coup de coeur !

Cet roman contient deux parties.

Dans la première, on y fait la connaissance d'Anne, une jeune fille envoyée à Paris, chez un oncle et une tante, après avoir commis un méfait qui contraint sa mère à l'éloigner du cocon familial. Son oncle est le directeur d'un centre psychiatrique. Anne devra le suivre pour effectuer diverses tâches au sein de cet établissement, notamment classer les dossiers des différents patients.
Dans le même temps, elle correspond avec sa meilleure-amie Lizzie, a lieu alors un récit épistolaire dans lequel Anne s'épanche sur les malades du centre, notamment Gilles, le jeune autiste de 11 ans que personne ne peut approcher ou encore Béatrice, anorexique mentale, qui tient un journal intime et nous fait part de son ressenti quand à sa vie au centre.

Dans la seconde partie, nous découvrons Sophie, une étudiante solitaire de 28 ans qui doit écrire une thèse sur l'évolution des conditions de vie dans les hôpitaux psychiatriques de l'après-guerre à la fin des années 60. Ses recherches vont tout doucement l'amener au centre Felrat. Elle sera aidé de Mathieu et Gabriel, 2 frères effectuant des travaux dans l'établissement à l'abandon.
Très vite les recherches de Sophie vont l'amener à découvrir le journal intime de Béatrice. Elle va alors orienter sa thèse sur la vie quotidienne des adolescents internés en psychiatrie de 1950 à 1965. Ses recherches l'amèneront à découvrir ce que sont devenus les différents protagonistes que sont Anne, Béatrice, Gilles, Lizzie, ...


C'est un livre joliment écrit, qui évoque certaines maladies dont l'anorexie mentale et l'autisme. Deux sujets traités avec justesse et émotions autour d'une histoire qui nous transporte. Je ne pouvais rêver mieux comme première lecture pour entamer l'année que celle-ci, qui nous transmet des valeurs d'écoute, de partage et d'amitié.

La couverture définitive n'est pas celle du manuscrit que j'ai reçu mais la voici :




Pour info :
Parution le 12 Janvier 2017
  304 pages
19€
ISBN : 978-2-7324-7251-4


mercredi 11 janvier 2017

La grosse boulette




Avec ConjointChéri, on essaye de faire attention un maximum aux programmes que regardent les enfants à la télévision. En leur présence, elle est allumée sur Gulli ou France 4, depuis les vacances de Noël on met Fr2 pour regarder N'oubliez pas les paroles et chanter comme des casseroles en famille :D Les garçons adorent ! 🙂

On filtre aussi les jeux vidéos et ce qu'ils regardent sur internet (en général ils demandent à jouer à des jeux gratuits ou se faire des karaokés mais ils n'y ont pas un libre accès).

Et puis à Noël, on a merdé et on en paye le prix depuis...
L'un des cousins des garçons a 12 ans et a reçu Call of Duty en cadeau. Quand on a vu le pictogramme interdit aux -18 ans, avec ConjointChéri on s'est mis d'accord pour dire à Tim & Lù qu'ils ne devaient pas regarder leur cousin jouer ni jouer eux-mêmes à ce jeu vidéo.
Je suis monté voir 2 fois, 2 fois les garçons jouaient loin de l'écran. ConjointChéri est monté 4 fois et 4 fois les garçons jouaient chacun dans leur coin, ma soeur a été zyeuté aussi et même constat. On était assez content et rassuré.

Sauf qu'à peine 2 nuits plus tard, on se retrouvait avec un Lù en pleurs dans notre lit... Un Lù qui nous a révélé qu'il avait joué à Call of Duty en version zombie et qui ne pouvait rester seul dans sa chambre tellement il avait peur. Il a tellement peur qu'il refuse de jouer aux Skylanders maintenant, ceux-ci lui procurant aussi des cauchemars !

On en veut à Lù d'avoir transgressé les règles, on lui a dit que si on les lui avait imposé ce n'était pas pour l'embêter ou le punir mais parce qu'on savait que ce jeu comportait des scènes qui pouvaient le heurter.
On s'en veut aussi de n'avoir pas été plus vigilant... De lui avoir fait confiance...
Maintenant ConjointChéri en est quitte à passer les débuts de nuit à attendre que Lù s'endorme dans la chambre de ce dernier (pendant que j'allaite Ruben) et on prie toutes les nuits pour qu'il ne nous rejoigne pas en milieu de nuit parce qu'un cauchemar l'aura réveillé.
Pour le moment, on est obligé de filtrer ce qu'il lit, ce qu'il regarde à la TV et les jeux vidéos auquel il joue sur sa Nintendo 3DS parce qu'un rien l'effraie...

On le rassure comme on peut, on lui explique que ce qu'il a vu n'existe pas, qu'il est en sécurité dans la maison et pour le moment ça fonctionne une fois sur deux.
On essaye de ne pas se fâcher mais on est fatigué parfois et dans ces cas là ce n'est pas facile... Surtout qu'on a posé les interdits et qu'il les a bravé.

On a merdé et on espère que ça n'aura pas de conséquence sur Lù, que ça ne laissera pas de mauvaises traces en lui, qu'il saura oublier et ne plus avoir peur...

vendredi 6 janvier 2017

De bons petits plats home made pour mon Bébé de 5 mois





Je ne saurai pas vous dire pourquoi mais je n'ai jamais été tenté par l'aventure des plats fait maison pour Tim et Lù, leur préférant et de loin les petits Pots Blédina et compagnie.

Pour ce petit dernier qu'est Ruben, j'ai envie de faire les choses différemment sur tellement de points : l'allaiter longtemps (je vise les 2 ans), utiliser des choses saines pour le change et les soins (couches écologiques, liniment quand j'utilisais des lingettes pour les aînés) et évidemment la préparation de bons petits plats.

Il me semblait que j'allais perdre mon temps à lui confectionner sa nourriture et finalement grâce au Cookéo qui me permet de m'occuper de Ruben sans me préoccuper de la cuisson (une fois le temps de cuisson terminée, le Cookéo se met en mode ''maintenir le repas au chaud'') c'est un réel gain de temps. Je n'ai plus qu'à mixer, mettre dans des bacs à glaçons et congeler.

Ruben a ainsi pu goûter à la carotte, le brocolis, le potiron, la patate douce et je suis en pleine préparation de purée de haricots verts ainsi que de poireaux/pommes de terre.

On n'a pas encore introduit les fruits dans son alimentation. Je pensais lui acheter des petits pots et puis finalement après avoir regardé quelques recettes sur le net, je me suis aperçue que le procédé était le même que pour les légumes donc je lui préparerai aussi ses compotes avec de bons fruits de saison achetés au marché.





Autant vous dire qu'on se fait bien plaisir, surtout que Tim et Lù mettent la main à la pâte :-)

La réelle corvée, ça reste de réchauffer tout ça au bain-marie et de le garder au chaud tout le long du repas. J'ai quelques pistes pour acheter une assiette dans laquelle il y a un double fond pour y mettre de l'eau chaude afin que ça ne refroidisse pas trop vite. Parce qu'on est d'accord qu'après tout ces efforts, utiliser le micro-onde, c'est un peu dommage non ?

Et vous, vos astuces pour préparer de bons petits plats maison à vos Bébés ?

jeudi 5 janvier 2017

Cléo Lefort : Enquête à New-York




Résumé : UN TABLEAU VOLÉ...
UN TUNNEL SECRET...
UNE BANDE DE MALFAITEURS...

Cléo Lefort, onze ans, est loin de se douter du mystère qui l'attend quand elle débarque à New-York. Pourra-t-elle résoudre cette énigme avant la fin des vacances ? Pour cela, il lui faudra apprendre l'anglais... et vite !


Cléo Lefort a bien de la chance : elle a de la famille éparpillée tout autour du globe et elle a l'occasion de passer les vacances chez l'un ou l'autre de ses oncles et tantes. C'est à cette occasion qu'elle se rend en Amérique.
Dans l'avion qui la conduit à New-York, elle remarque le comportement étrange d'un homme et le reverra à plusieurs reprises durant son séjour. Il sera alors l'objet d'une véritable enquête auprès de la jeune fille.

J'ai beaucoup apprécié ce livre dont la chute arrive très rapidement, les enfants ne mettront pas longtemps à le terminer.
Ce qui fait son originalité c'est qu'il contient des mots en anglais pour que les enfants dès 7 ans se familiarisent avec cette langue.
Lorsque les personnages parlent anglais, il y a toujours une reprise en français ensuite, l'air de rien, pour que l'enfant suive et à la fin de chaque chapitre il y a un guide avec la traduction des termes anglais utilisés.

Cet ouvrage permettra aussi aux enfants de découvrir des monuments célèbres (exemple : la Statue de la Liberté), de visiter des musées (Metropolitan Museum of Art) mais aussi des lieux mythiques (Central Park) tout en élucidant 2 énigmes. De quoi passer un moment ludique avec les protagonistes. Il existe même une version audio, indispensable pour aider à la prononciation !

Dans la même série, pour les enfants qui seraient plutôt intéressés par l'allemand ou l'espagnol, il existe 2 autres titres :
- Mystère à Berlin
- Disparition à Madrid

J'ai fait découvrir ce livre à Tim qui a beaucoup aimé, tant l'histoire avec ses énigmes que de pouvoir approfondir son anglais parce que mine de rien, il a beau n'être qu'en CM1, il en connaît autant que moi quand je débutais en 6ème !
Le texte est écrit gros, les illustrations en noir et blanc sont représentatives de l'histoire, c'est vraiment une collection qu'on a envie de compléter (dans la version anglaise puisque Tim n'étudie que cette langue pour le moment).


Pour info :
Paru en Octobre 2016
78 pages
5,30€
ISBN : 979-10-96106-03-5


mardi 3 janvier 2017

On lui a dit la vérité : le Père Noël n'existe pas...



Il fallait bien qu'on y vienne un jour alors voilà, c'est fait : nous avons révélé la supercherie à Tim. Nous lui avons dit que le Père Noël n'existe pas.

ConjointChéri ne voulait pas être celui qui lui dirai, c'est donc moi qui m'y suis collée.
On pensait que les copains de l'école auraient mâchés le travail mais non. Tim nous a dit que les copains n'y croyaient plus mais comme il continuait à recevoir des cadeaux, il était persuadé qu'il existait vraiment. Du coup il nous a posé pleins de questions : qui nous donnait l'argent pour acheter les cadeaux (LOL), quand on les achetait, où on les planquait, ... Il n'en revenait pas !
Je ne m'attendais pas à cette réaction de sa part, je pensais qu'il s'en doutait. Du coup, ça m'a fait un pincement au coeur... J'aurai voulu que ce jour n'arrive pas de sitôt...

On lui a quand même dit de garder le secret pour ses petits frères et tous les enfants, petits ou grands, qui y croient encore. Que c'était important de garder la magie de Noël parce que même si il sait, ça ne l'empêchera pas de recevoir des cadeaux et d'être gâté :-)

Vos enfants ont su la vérité à quel âge ? Tim a 9 ans, on avait peur que les copains se moquent de lui l'an prochain, on s'est dit que l'après-fête était le meilleur moment pour lui révéler la vérité. Je ne sais pas si on a bien fait, je ne sais pas comment il vivra le prochain Noël en sachant cela...J'espère que ça ne lui trottera pas trop dans la tête...

lundi 2 janvier 2017

#WeLoveDisney3





Depuis quelques jours dans la voiture, nous fredonnons du Disney grâce au nouvel album We Love Disney 3, sorti dans les bacs depuis Novembre. Ayant l'habitude d'écouter le premier qui est mon chouchou, j'ai encore un peu de mal à me faire à celui-ci. Pourtant on y retrouve des chansons de mon Disney préféré : Rebelle.


D'ailleurs voici la playlist complète si elle vous intéresse :
1. Rebelle - Vers le ciel
2. Mary Poppins - Un morceau de sucre
3. Frère des Ours - Je m'en vais
4. Cendrillon - C'est ça l'amour
5. Le Roi Lion - Je voudrais déjà être roi
6. Hercule - Jamais je n'avouerai
7. La Reine des Neiges - En été
8. Le Roi Lion 2 - L'honneur de la tribu - L'Amour nous guidera
9. Pocahontas - Une légende indienne - Des sauvages
10. Raiponce - Où est la vraie vie ?
11. Mary Poppins - Ne dormez pas
12. Rebelle - Soleil brûlant
13. Vaiana - La Légende du bout du monde - Le bleu lumière

Les garçons apprécient particulièrement le fascicule avec les paroles, ce qui leur permet de les connaître quasiment toutes par coeur.




 
Et puis tant qu'on en est à discuter de Disney, est-ce que vous connaissez Disney Extras ? C'est le nouveau programme de Disney. Grâce à lui, on gagne des étoiles (en lisant des articles, en jouant à des mini-jeux, en achetant des produits, ...) et on peut les utiliser pour augmenter notre chance aux tirages au sort des jeux-concours ou pour recevoir des cadeaux à la maison. Et le mieux c'est de les utiliser avant le dernier jour de chaque mois car le compte est remis à zéro tous les 1ers.
En Décembre, j'ai utilisé la plupart pour recevoir 2 planches de stickers Le Monde de Dory et augmenter mes chances aux tirages au sort de plusieurs concours. Ce mois-ci j'adorerai remporter les langes Aden Anais :P On a le droit de rêver ;-)

Et vous, vous allez faire un tour quotidiennement sur Disney Extras ?

dimanche 1 janvier 2017

2017






Merci à tout ceux qui sont passés par ici en 2016, mes lecteurs, mes partenaires.

Ma résolution pour 2017 ? Poster plus régulièrement par ici car j'ai mille choses à vous dire et à vous montrer ;-) 
En attendant, je suis surtout présente sur Instagram.


★Merveilleuse année 2017 à tous